Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 13:01

 

Lyon-Turin, des retombées réelles?

Sujet intarissable,le grand chantier du Lyon-Turin et ses possibles retombées sociales et économiques en Combe de Savoie ont nourri une soirée débat proposée à l'espace François Mitterrand à Montmélian (savoie)par la centrale syndicale FO de Savoie.

Son président Daniel Jacquier conviait autour de la table des discussions l'ex-président de la commission intergouvernementale Louis Besson,les présidents des chambres consulaires, René Chevallier pour le commerce et l'industrie, Patrice Jacquin au titre de l'agriculture, Armel Gautron,directeurde pôle emploi Maurienne et de la cellule régionale des«grands travaux»,ainsi que Daniel Bland-Brude,membre du Conseil Économique et Social Régional.

Passé un rappel de l'utilité de cette jonction entre les capitales de Rhône-Alpes et de Piémont,et vu d'Europe entre l'Angleterre au Nord et les pays balkaniques sinon sub-danubiens au Sud, la soirée insistait sur l'urgence d'engager les travaux chez les voisins italiens.

D'autant que la Suisse n'attend plus. Même si «ses itinéraires viennent en complémentarité et non en concurrence», considère Louis Besson, le chantier attend des engagements réels.

Après avoir capitulé sous les pressions associatives, le parlement italien joue de concertation pour rassurer l'Europe et la France de sa participation aux 143 millions d'euros de la galerie de la Maddalena.

Favorable au chantier, le maire nouvellement réélu de Turin assure pousser au démarrage.Il sera temps,sans quoi l'Europe a prévenu.Ses crédits iront à des opérations davantage désirées.

Ce que souhaite d'ailleurs la «coordination Ain Dauphiné Savoie face aux liaisons ferroviaires transalpines» qui, dans une dernière lettre,parle d'un projet «ringard, prétentieux et coûteux». L'avenir de la liaison reste cependant la question première,adossée aux impacts sociaux et économiques.

Si le président Chevallier escompte raviver le BTP savoyard, son homologue à l'agriculture alerte sur la consommation foncière qui lèse systématiquement les exploitations. «Quelle place voulons-nous collectivementlaisser à nos filières de qualité ?», interroge Patrice Jacquin.Les enquêtes d'utilité publique portant sur les accès aux tunnels sous Chartreuse et sous Belledonne devraient apporter des éléments de réponse.

Encore faut-il que le Lyon-Turin se réalise…vraiment.


Raphaël Sandraz

journal "LA MAURIENNE" du 16.06.11

Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Savoie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche