Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 23:10
 
Débat pour ou contre le Lyon Turin (si tav/no tav) le 04 novembre à l'université de Turin (fondée en 1405 par Louis de Savoie Achaie).
 
23-octobre-0037_4105.JPGDébat public sur l'opportunité de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon Turin.
Avec : Le professeur Carlo Albeto Barbieri (université de Turin), membre deobservatoire de la nouvelle ligne feroviaire Lyon Turin
le professeur Marco Ponti (université de Milan, département de l'architecture)
le professeur Angelo Tartaglia (université de Turin, département de physique) membre de l'observatoire sur le Lyon Turin.
le professeur Mario Villa (université de Turin, département de transport et d'infrastructure civile), membre de l'observatoire sur la nouvelle ligne Lyon Turin.
Le docteur Beppe Rovera, modérateur, journaliste sur la RAI 3 et conducteur de la mission environnement Italie.
  
Ce débat propose d'abord les arguments de Tartaglia sur la valididité financière du Lyon Turin. Il rappelle brievement son coût pour dire que l'équilibre financier de cette ligne sera atteind par 20 000 passagers par jour et 50 millions de tonnes de marchandises par an. Il y a actuellement 2000 passagers/jours et 2,9 millions de tonnes par an de marchandise. Ces chiffres sont et seront en stagnation.
 
Il nous remémore les prévisions de trafic mis en lien avec la réalité (schéma). la courbe haute, les prévisions et la basse, la réalité. Prévisions 1997, puis 2004 (idem) enfin maintenant (idem)
le tableau montre le trafic avec la france, la suisse et l'autriche. Et avec la france, le trafic sur route était de 37,8 millions de tonnes et il est de 35,3 millions de tonnes. le total du trafic est passé de 45,3 à 38,1 millions de tonnes.(Mont Blanc, Fréjus, Vingtimille et cols)
 
Les flux qui augmentent sont ceux qui vont des ports aux pays qui n'ont pas de ports et qui sont en fortes croissances (pays de l'est). Car les biens viennent de Chine. L'italie et la france sont des économies mûres. Les gens se sont déjà tous équipés en biens. Ils n'ont besoin que de renouveler leur matériel. Ce qui va en France passe par les ports français et ce qui va en Italie par les ports italien. Le trafic par les alpes occidental est essentiellement régional.
 
Les prévisions disent que le pétrole va augmenter, que les matières premières vont augmenter et que la nourriture va augmenter. De plus on va vers une instabilité financière et des marchés. Donc il y aura une relocalisation de l'économie par une austérité et une diminution des flux.
 
23-octobre 0023 4091

manifestation du 23/10/2011 à Giaglione

 

Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Arguments
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche