Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 11:50

lacrymo-24-07-0385_2041.JPGVoici le témoignage de quelqu'un qui a été blessé par des lacrymogènes envoyé du fortin (près de la centrale électrique) sur les manifestants et le camping.

 

lacrymo-24-07-0384_2040.JPG

 

 

J'ai de grande difficulté à parler, et quand je mange, j'ai du mal à avaler. Depuis 3 semaines, j'ai des douleurs à chaque fois que je mange, je dois tenir ma mâchoire supérieur sinon, elle se démonte. J'ai aussi du mal à respirer par le nez....

....mais, je peux écrire!!!

 

Salut à tous, je suis Allessandro, celui, défiguré, qui jusqu'à dimanche dernier croyait à la démocratie, croyait pouvoir rendre la terre libre aux gents, pensait pouvoir partager avec son amie une initiative qui pourrait être utile pour tous.

 

Puis, à l'improviste, le chaos.

 

Je ne sais pas encore le pourquoi et peut être je ne le comprendrais jamais. Je me souviens seulement  que du camping, j'ai vu les trajectoires des lacrymogènes, répartis les unes sur la routes puis sur le camping ; je me suis précipité (en mettant préventivement un masque à gaz) vers le pont.

 

là, je rencontre des tas de personnes qui sont épouvantées, qui hurlent.... quel maudite fumée et odeur.

 

Terrible qui fait brûler les yeux et la gorge et me provoquera un traumatisme qui me laissera des séquelles.

Je me suis éloigné du monde avec mon appareil photo pour pouvoir faire un reportage sur l'évènement quand le reste est arrivé et puis sur le pout d'où je filmais....un coup dans le visage, une image fragmentaire, comme un arrêt.

J'étais à terre, je ne comprenais pas , puis devant mes yeux quelle maudite bougie qui diffusait le gaz..... quelqu'un l'a prise et l'a lancée dans le torrent.

 

Quelqu'un m'a aidé à me réanimé et m'a accompagné au camping d'où un médecin m'a prodigué les premiers soins.

 

A l'hôpital, je continuais à penser aux personnes surprises restées en bas dans le présidio,

aux femmes, aux enfants, aux anciens qui comme moi, croyaient que dans un pays civil et démocratique,

on peut passer un dimanche au camping et participer à une fête des Alpini en congés

et pendant la soirée suivre la projection d'un film.

 

Film sur Borsellino et son escorte tuée par le mafia,

la même mafia qui se fait de l'argent sur les grandes infrastructures

avec tant de chantiers défendus par des policiers

 

Mais pourtant, il n'a pas été possible de le projeter,

je pense aux risques qu'on dû prendre tous ces braves valsusins

et je continue de penser que

 

ça aurait été un corps plus frêle

ça aurait été un ancien

ou u enfant

ou ça m'aurait rentré dans un oeil

je serait mort!!!

 

Évidemment, c'est ce que je cherche......

 

A ceux qui m'ont aidé à me réanimer, au médecin qui m'a soigné au camping, à Simonetta qui m'a transportée à un poste de secours, aux médecins et infirmier du PS de Suse qui ont formidable et à vous tous qui avez démontré une grande amitié et solidarité, je dis merci du coeur.

 

Et je me permets de rappeler à tous que nous ne sommes pas ceux qui partent battus. Nous devons continuer, continuer à résister. a sara düra!

 

Alessandro Lopi

 

 

 

lacrymo-24-07-0371_2027.JPG

 l'attaque

 

 

lacrymo-24-07-0395_2051.JPG

 

situation du camping après l'attaque

Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Val de Suse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche