Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 10:24

 Voici le communiqué de presse du collectif de Chapareillan contre les nuisances du Lyon Turin qui se sont réunit le 16 décembre 2011 devant plus d'une centaine de personnes.

 

  Il y a une réunion d'Europe Ecologie les Verts qui font une réunion d'information contre le Lyon Turin le samedi 14 janvier de 9 à 13 h salle pierre Cot à Chambéry. 

 

 Voici la vidéo de la TV net et citoyenne sur la réunion de Chambéry métropole sur le Lyon Turin le 03 janvier 2012   http://dai.ly/Aq87PH

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

           Ligne Ferroviaire Lyon-Turin :

 Réseau Ferré de France et ses commanditaires doivent comprendre qu'il y a des humains sur le tracé de la future ligne

 

Le Collectif Chapareillan contre les nuisances du Lyon-Turin (CCLT) a tenu son Assemblée Générale Mercredi 14/12/2011 à 20h30 à la salle polyvalente de Chapareillan, devant plus d'une centaine de personnes.

Cette AG a bien entendu été l'occasion pour le CCLT de faire le point sur la situation du projet qui est en latence depuis plus de 20 ans, et qui prend aujourd'hui un tournant important, puisque l'Enquête d'Utilité Publique (EUP) est  annoncée par le Préfet pour se dérouler du 16/01 au 05/03/2012.

Le CCLT n'est pas contre le report modal du transport des marchandises de la route sur le rail. Il n'est même pas spécifiquement opposé au passage de cette ligne sur Chapareillan, à condition que tout soit réellement mis en oeuvre pour que les nuisances soient réduites au maximum des possibilités techniques (et non simplement budgétaires et réglementaires).

Sous prétexte qu'il était nécessaire de créer une nouvelle infrastructure il y 20 ans (en pleine croissance économique), les décideurs politiques n'ont souhaité ni se déjuger aujourd'hui, ni étudier les diverses possibilités d'aménagement du réseau existant, pourtant totalement sous exploité actuellement.

Par ailleurs, les conditions dans lesquelles la discussion, tant sur la réelle pertinence du projet, que sur les conditions techniques de faisabilité de ce dernier, ne se sont pas démocratiquement déroulées avec les citoyens concernés en premier lieu par cette infrastructure qui va très fortement impacter leur milieu de vie.

Les habitants des zones concernées par le projet, souhaitent légitimement obtenir des garanties autres que celles apportées dans l'avant projet sommaire mis en avant jusqu'alors par RFF. La réglementation concernant le bruit, par exemple, est inadaptée et obsolète (l'OMS démontre que la norme actuellement utilisée ne préserve pas du tout de la survenance de maladies liées au bruit, elle conclue que les états doivent absolument adapter leur norme en la matière).


RFF n'a pas souhaité prendre en considération les spécificités de notre vallée (répercussion du bruit en montagne, directement auprès de l'habitat étagé, dans une zone extrêmement vulnérable à la diffusion du bruit).


Alors que l’Autorité environnementale vient d’émettre un avis très critique concernant ce projet (dossier inabouti, inquiétudes quant à l’impact du chantier sur l’environnement hydraulique lors du creusement des tunnels, incidences sur les zones Natura 2000, clarification nécessaire quant aux chiffres de prévision du trafic…), ce projet passe en force. 

Les états concernés (France, Italie), et l'Union Européenne n'ont pas les moyens de leurs ambitions. Ce projet se fera, mais dans des conditions de restrictions budgétaires telles que les citoyens seront les grands perdants sur toute la ligne... En l'absence de réaction, il risquent fort de se retrouver  sacrifiés sur l'autel du ferroutage...

Pourtant, ce projet pourrait prendre une nouvelle tournure. Sa valorisation, par des mesures d'insertion environnementales maximales (comme cela a pu se faire dans d'autres pays) favoriserait l'adhésion des populations concernées. Le CCLT a des propositions à faire en la matière...

A la veille de l'EUP, le CCLT a souhaité expliquer sa démarche et remobiliser les habitants de Chapareillan pour se faire entendre par le pouvoirs publics lors de la venue de l’enquêteur. La population a démontré qu’elle était prête à rejoindre le CCLT dans son action. Les semaines à venir seront décisives et très certainement fortes en émotions...

Le collectif abordera 2012 avec la conviction que seuls les combats qui ne sont pas menés sont perdus d’avance, et à Chapareillan le combat commence en vue d'obtenir une meilleure insertion de la future ligne sur son territoire !!! Il espère bien trouver une oreille attentive à ses légitimes revendications citoyennes.

 

Le Collectif Chapareillan Contre les nuisances du Lyon-Turin

Contact  06.31.61.82.24 / 06.71.27.58.52

Siège : CCLT – Mairie de Chapareillan- 38530 CHAPAREILLAN

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche