Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 13:26

LOGO2.jpg

 

 

Communiqué de presse du collectif « no tav savoie » du 14 décembre 2011

collectif contre les projets inutiles

et plus particulièrement le Lyon-Turin

 

Ni ici, ni ailleurs.

 

 

Le 8 décembre s'est déroulé dans le Val de Suse une manifestation pour commémorer la libération de Venaus par ses habitant.e.s du mouvement « NO TAV »en 2005, contre la construction de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon Turin.

 

Ils dénoncent un projet coûteux, totalement inutile, qui aura des impacts négatifs dans l'environnement et dans les finances publiques. Ils dénoncent le coût du projet, 24 milliards d'euro selon les dernières estimations, projet qui alourdira la dette de la France et de l'Italie .

 

Ils demandent que cet argent public soit mis sur les nombreuses régénérations/requalification des voies ferrées existantes au bénéfice de TOUS plutôt que pour un projet pharaonique aux bénéfices d'une poignée de « clients » qui de plus fait doublon avec les lignes ferroviaires existantes.

Les deux lignes existantes Lyon – Ambérieu – Chambéry et Lyon – Saint-André-le-Gaz – Chambéry sont dans la liste des 12 lignes malades citées par la SNCF le 20/01/11 http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/20/la-sncf-presente-son-plan-d-urgence-pour-les-douze-lignes-malades_1468339_3224.html

 

Le collectif « No Tav Savoie » constate que la justification de cette nouvelle ligne ferroviaire repose sur une énorme augmentation des trafics, tant voyageurs que marchandises au travers des vallées alpines. Dans les faits il n'y a aucune justification réelle depuis au moins 10 ans (voir http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/11/07/04/blank/02/02.html), et le rapport d'audit sur les grands projets d'infrastructures de transport, CGPC-IGF février 2003, démontre l’extrême fragilité des études trafics.

 

Au lieu d'avoir un doublement du trafic, nous avons une baisse du trafic dans les tunnels routiers du mont blanc et du fréjus; De 25,7 millions de tonnes en 1999, on passe à 17,7 millions de tonnes en 2009. Le trafic ferroviaire lui chute de 8,4 millions de tonnes à 2,4 millions de tonnes.

La ligne actuelle remise au gabarit B1 est largement sous exploitée puisqu'elle a une capacité de plus de 17 millions de tonnes. La nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin n'a jamais été justifiée.

 

Le collectif No Tav Savoie est favorable à un report modal de la route vers le rail, mais signale qu'aucune politique de ferroutage n'a été menée, constatant la chute vertigineuse du fret sur la ligne historique. Le collectif soutient dans ce sens, les associations qui luttent et dénoncent le taux de pollution important dans les vallées savoyardes.

 

Le collectif No Tav Savoie dénonce la militarisation de la vallée de Suse, qui bafoue l'article des droits de l'homme sur la volonté des peuples à disposer d'eux-mêmes. Il dénonce les violences policières des carabinieri, qui une fois encore le 8 décembre 2011 n'ont pas hésité à blesser une douzaine de manifestant.e.s pacifiques, notamment en leur jetant des pierres et en leur tirant des grenades lacrimogènes à tir tendu ; un journaliste italien a lui-même été victime d'un tel tir le 8 décembre.

 

Le collectif NoTav Savoie rappelle que la mobilisation dans le Val de Suse est toujours vive et rappelle les actions du 8 décembre 2011, c'est à dire une manifestation en 2 cortèges différents avec le blocage de l'autoroute du Fréjus pendant 14 heures et l'attaque des grilles du chantier. Les No Tav italiens ont également bloqué la nationale et le TGV le 11 décembre.

 

Le collectif rappelle que le lieu où doit se faire la descenderie de la Maddalena est toujours propriété des « no tav » et est à l'endroit même du présidio de la Claréa, présidio qui ressemble à une maison traditionnelle du Val de Suse : une baïta. Donc le chantier n'est pas commencé. Cette baïta est visible sur toutes les vidéo évoquant la journée du 8 décembre. Pour l'instant, le terrain entourant l'ancien musée et la cave viticole n'est pas un chantier mais un fortin militaire. La seule activité est la construction d'enceintes pour renforcer le fortin ; action qui relève plus du génie militaire que du génie civil.

 

 

 

Le collectif exige l'abandon pur et simple du projet Lyon-Turin, projet inutile, côuteux et néfaste.

 

Non aux transports inutiles de marchandises sur de longues distances, par train ou par camion !

 

Non à la grande vitesse, oui à des vallées préservées, à une économie locale et décente !

 

 

 

Le collectif No Tav Savoie,

 

15 décembre 2011

 

 

8-decembre-0163_4779.JPG

manifestation du 8 décembre

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche