Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 14:40

Communiqué de presse

 

 de la vallée qui résiste mais qui ne se rend pas , 1er aout 2011

 

Recours contre l'ordonnance

préfectorale de requisition de

 l'aire de la Madeleine (maddalena)

 

Il a été demandé au tribunal administratif régional du piemont, la suspension de la mesure autoritaire et le dédommagement des dommages subits récurrents

 

 

LA Communauté de montagne du Val de Suse et du Val Sangone, des exploitations agricoles, et des citoyens privés, ont saisi en recours le tribunal administratif régional (TAR) du Piemont, (notification du vendredi 29 juillet 2011) selon l'ordonnance préfectorale du 22 juin 2011,  contre le fait que la société LTF sas s'est emaprée du site de la maddalena à Chiomonte (Torino) , empêchant tout à chacun d'y accéder si il n'ont pas d'autorisation  préfectorale.

Le mouvement "no tav" rappelle que dans cette zone, assignée à  disposition des forces de police, a été réalisé un "fortin" qui est  à environ un demi kilomètre de l'aire du futur chantier de la galerie de service du tunnel de base (de 57 Km) de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon Turin (projet prioritaire TEN-T n. 6).

 

Avec ce recours, qui a dénoncé les vices d'une mesure grave et sans précédents, a été demandé au tribunal administratif régional, la suspension de cette mesure autoritaire ainsi disposée et le dédommagement des dommages subits, en relation aux cultures présentes sur l'aire du site, et aux cultures présentes en périphérie, uniquement accessibles par cet endroit.

La réquisition de cette aire, empêche par voie de fait  le droit constitutionnel de tout citoyen de manifester et de circuler sur cette partie du territoire publique.

 

 Aucun chantier n'a été réalisé dans l'aire de la Maddalena. Le mouvement "no tav" invite les médias à faire la clarté sur ce point et à éviter d'utiliser le mot "chantier"  et d'amalgamer  le travail des  11 ouvriers qui n'ont fait que réaliser l' enceinte militaire de cette  zone éloignée du terrain destiné au futur chantier ferroviaire. Une carte qui détaille cela sera disponible prochainement sur les site "no tav".

Le recours au TAR du piemont, la requete et demande de dédommagement, est publiée ici :

(voir le lien sur la version originale en italien)

 

ni ici, ni ailleurs

 

 

 

 

Comunicato Stampa 

dalla Valle che Resiste e Non Si Arrende, 1° agosto 2011

 

ricorso contro L’ordinanza prefettiziA che ha REQUISITO L’AREA de la MADDALENA

 

è stata chiesta al Tribunale Amministrativo Regionale del piemonte la sospensione della misura autoritaria ed il risarcimento dei danni subiti dai ricorrenti  


La Comunità Montana Val di Susa e Val Sangone, aziende e privati cittadini hanno impugnato, con ricorso al TAR Piemonte notificato venerdì 29 luglio 2011, l’Ordinanza Prefettizia del 22 giugno 2011 che ha requisito l’area de La Maddalena di Chiomonte (Torino) per consegnarla alla società LTF sas, impedendo a chiunque di accedervi se non con il contagocce pediatrico del Prefetto.

Il Movimento No TAV rammenta che in quest’area, assegnata nelle disponibilità delle forze di polizia, è stato realizzato il “fortino” posto a circa mezzo chilometro dall’area del futuro cantiere della galleria diservizio al tunnel di base di 57 km dellanuova linea ferroviaria Torino– Lione (Progetto prioritario TEN-T n. 6).

Con il ricorso, che ha denunciato i vizi di un provvedimento grave e senza precedenti, è stata chiesta al Tribunale Amministrativo Regionale la sospensione della misura autoritaria così disposta ed il risarcimento dei danni subiti dai ricorrenti, in relazione alle coltivazioni presenti nell’area requisita, e alle coltivazioni esterne a questa, ma raggiungibili solo attraverso l’area requisita.

La requisizione di quest’area vieta di fatto in via preventiva il diritto costituzionale di manifestare e circolare su certa parte del territorio pubblico.

Nessun cantiere è stato realizzato nell’area de La Maddalena. Il Movimento No TAV invita i media a fare chiarezza su questo punto e ad evitare la locuzione “cantiere” dato che gli unici lavori realizzati riguardano una recinzione, di carattere prettamente militare, di aree esterne ai terreni destinati al futuribile cantiere. Una mappa che dettaglia questo verità è disponibile sui siti No TAV.

Il ricorso al TAR Piemonte, con contestuali istanze cautelari e domanda di risarcimento, è pubblicato qui: http://www.notavtorino.org/documenti/ricor-ordin-prefet-lug-2011.pdf

 

 

“né qui né altrove”

Partager cet article

Repost 0

commentaires

phase3 02/08/2011 22:37


... du coté français, les crétins des Alpes se sont fait vendre une ligne TGV qui permettrait à la vallée de la Maurienne de « respirer à nouveau » en réduisant le trafic des camions. Il faut
savoir que cette ligne ferroviaire ne concernerait en fait que le trafic voyageur, la capacité du tunnel routier du Fréjus étant en train d’être doublée par le percement d’une deuxième galerie.
Les mauriennais ne subiraient que les nuisances du train à grande vitesse puisque les gares de la vallée ne seraient pas desservies.

http://blog.thephase3.fr/2011/08/linfamie-omerta-le-tgv-lyon-turin.html


Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche