Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 23:24

noeud de routes

"Les métropoles économiques à grands potentiels de développement sont repérées de nuit par les investisseurs, grâce aux images fournies par les satellites, sinon en vue directe, depuis un avion. Plus ces villes sont lumineuses, éclairées, plus ils sont intéressés! Lorsque le ruban technologique de l'arc alpin, entre ses barycentre constitués par Genève et Grenoble, s'illuminer d'une manière continue, lorsque les pointillés des pôles de compétence comme le biotechnologies de Lausanne, la physique et l'informatique du CERN 0 Genève, la mécatronique d'Annecy, l'énergie solaire de Chambery et les nanotechnollogies de Grenoble, ne formeront plus qu'une longue colonne vertébrale, nous aurons gagné." 

Jean Therme, directeur de la recherche technologique de CEA (Comissariat à l'Energie Atomique) et directeur du CEA-Grenoble.

Citation issue du journal " Dauphiné Libéré" du 25/10/2004

 Sillon-alpin2.png

Ils auront gagné.

Depuis 4 ans, les conseils généraux de Haute-savoie, Savoie, Isère, et depuis cette année (2006) de Drome, tiennent de discrètes réunions pour fomenter ce que nos tecnarques appellent "un projet de continuité urbaine" de Genève à Valence: soit une méga-technopole de 2 millions d'habitants sur 150 km de long.(lien) Objectifs? 

-"mettre la puissance de la recherche publique et privée au service des entreprises.

-Diffuser à tout le territoire les technologies-clés,

-Imaginer l'avenir à 5, 10 ou 15 ans pour offrir aux habitants un cadre de vie préservé et un avenir à leurs projets,

-Organiser les conditions les plus harmonieuses de la gestion de ce territoire à enjeux.."

(plaquette des conseils généraux)

 


Sillon alpin1


En décembre 2003, l'Etat Français a retenu la candidature du Sillon alpin comme "métropole européenne émergente", et ses promoteurs s'investissent dans toutes sortes de projets communs, tels que "la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin qui confirmera la position de métropole européenne du Sillon alpin" 

 

 

Serpent-alpin.png

 

La cause du Val de Suse est notre cause.

La destruction de cette vallée alpine sur l'autel de la Très Grande Vitesse Economique (trafic des marchandises et passagers), n'est qu'une des conditions nécessaires à la destruction du grand Sillon alpin. Destruction créatrice de profits et de puissance pour les technarques de Rhône-Alpes et de Lombardie, tandis que leurs habitants devront se contenter, au mieux, d'emplois de larbins au service des cadres et des machines, dans un environnement dévasté par les infrastructures. (lien vers le "serpent alpin")

Chacun voit bien qu'il s'agit de casser les hommes et de bouleverser les territoires, afin qu'à l'époque de l'économie planétaire unifiée, nos décideurs puissent continuer de rivaliser avec les décideurs du Guandong, du Kansaï, ou du comté de Santa Clara.


Mais nous , on se fout du patriotisme et de la guerre économique. Nous , on veut on veut pas crever d'ennui et de travail pour nos généraux économiques. On est lâches, paresseux et défaitistes. On ne veut pas se battre avec les Coréens, Taîwanais, ni les Brésiliens(nes). Nous , on n'est pas l'Etat. On ne confond pas "la France ", le règne de la technocaste, avec les Français, la main d'oeuvre, le matériel humain, mobile et flexible à merci.

On ne veut pas de Genève à Valence, habiter une voie express bordée de façades en verre chromé et de centres commerciaux. On ne veut pas se promener à jours fixes, dans la neige de culture des parcs artificiels, sous le radiateur climatique. Vous savez où vous pouvez vous mettre vos "flux tendus", vos barbecues à plasma et à cristaux liquides?

On se fiche totalement de "l'attractivité du territoire" . On ne veut pas être des robots sociaux, à 400 par kilomètres carré, élevés en batterie dans des lotissements et des Grands Ensembles Intelligents. On ne veut pas être compétitif. On ne veut attirer personne, et surtout pas ls investisseurs. Au contraire, qu'ils s'en aillent les PHILIPS? Freescale et autre Hewlett-Packard avec tous leurs ingénieurs "à fort revenus". Ca fera baisser le coût du foncier, de l'immobilier, et de la vie. Et qu'ils éteignent bien la lumière en partant!

Nous , on est passéistes! On veut des loups, des ours, des glaciers, des saisons. On veut des paysans dans nos campagnes, pas des pétroculteurs, ni des producteurs de particules. On veut manger ce que produisent nos campagnes, pas ce qui nous vient par avions, camions trains, détruisant au passage climats et paysages. Ainsi ne voulons -nous pas que des citernes de lait savoyards partent au Pays-Bas pour être transformées en fromage en Espagne, avant d'être vendu au supermarché de Montmélian (à coté de Chambery) lien . Nous on,manque terriblement d'ambition: on veut juste manger de la tomme, du reblochon ou du St-Marcellin acheté à notre voisin paysan. On voudrait juste habiter une vraie maison de vieilles pierres, comme nos élites qui ont si bon goût. Comme ce Jean Therme qui joue les gentelmen -farmers en Savoie, quand il n'est pas en train d'oeuvrer à l'illumination du Sillon alpin...

vache-au-mont-cenis.png

Grenoble, 6 janvier 2006.

Article de l'Association pièce et main d'oeuvre de Grenoble 

WWW.piecesetmaindoeuvre.com

Glanage et bricolage pour la construction d'un esprit critique.


Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Arguments
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche