Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 08:57

JOURNAL : LA STAMPA DU 24 mai 2011


(Article de MAURIZIO TROPEANO traduit par Marina C.)


A  l 'alarme générale lancée depuis les sites No Tav et au son du tam tam du mouvement, deux cent,  presque trois cent personnes ont répondus. Rendez vous au chalet /presidio de Chiomonte pour bloquer le démarrage du chantier de la Maddalena. Les vigies postées le  long de l’autoroute signalent tout mouvement suspect.

Jusqu'à minuit pas une feuille ne bougeait.

Puis arriva une colonne de sept  semis remorques des forces de l'ordre venant depuis Susa montant  vers Exilles. C'est le signe que le gouvernement veut ouvrir comme prévu ce chantier bloqué  depuis janvier à Chiomonte, et durant 6 ans à Venaus.  Désormais  la France et l'union Européenne demandent l'avancée des travaux coté Italien avant l'échéance de la coupe budgétaire des fonds communautaires.

Pour les comités en lutte la résistance est montée d'un échelon, en effet la résistance a été planifiée dans les moindres détails. Divisés et répartis en groupes les No Tav  bloquent avec des barricades l'accès au site de la Maddelena.

 

 

Sur la route des vignes creusée par le verrou glaciaire entre les montagnes, sont disposées quatre barricades. La première, à la hauteur de la centrale électrique à l'entrée de la descenderie,est  constituée  de troncs, et autres objets en fer. Plus en amont il y a  des traverses de chemin de fer et des pierres.      Avant le virage qui mène à la Maddelenna cinq arbres coupés à la tronçonneuse obstruent la route. Sur l'autre versant de la montagne d'autres No Tav bloquent avec un gros rocher la route de campagne qui rejoint Giaglione, par le torrent de Clarea risale vers la Maddalena.

Durant une demi heure les actions parviennent à rester coordonnées. Le site est pratiquement blindé. Mais il y a encore un accès possible: celui à la sortie de l'autoroute de Ramat. Une grande barrière transparente sépare la route du bois à cet endroit, là se postent une centaine de militants du mouvement.

Impossible d'accéder au chantier à moins d'une épreuve de force. Ainsi le capitaine Mazzanti chef de  gendarmerie de Suse a dû contacter la cellule de crise de l'administration valsusaine. On cherche alors la médiation. Et Sandro Paolo, le président de la communauté de montagne, porta le message aux No Tav: "si vous laissez travailler les ouvriers nous ne vous envoyons pas les forces de l'ordre!"  Réponse négative. La médiation à échouée...

C'est ainsi qu'après une heure du matin, l'autoroute a été bloquée. A peine une demie heure après, au niveau du  tunnel de Ramat, les lumières oranges  apparaissent, de quatre, cinq camions de chantier accueillis de sifflets et hurlements des manifestants. Aucune trace des forces de l'ordre mais du fond du tunnel on entends le son du porte voix. Un instant en suspension. Et les pierres commencent à voler et tombent avec un bruit profond sur le garde rail. Les semis remorques et travailleurs se mettent plus vers la vallée, allument les réflecteurs et commencent à décharger les outils sous les jets de pierre, les lampes laser en pleine face...les pierres pleuvent sur leurs têtes.

A la fin , vu l'impossibilité de garantir la sécurité des travailleurs ,  faute de s'engager dans  l'épreuve de force, les forces de l'ordre choisissent alors, de convaincre les travailleurs de renoncer à l'ouverture de la descenderie et de proceder au retrait des troupes et des camions.

 

Les semis remorques se retirèrent un peu après trois heures du matin. L'autoroute en direction de Bardonecchia sera rouverte peu après , seules les rues vers Turin sont restées fermées jusqu'à cinq heures et demi. Une heure plus tard les pierres et autres objets sur la route ont pu être déblayé, ainsi que les barricades communales: au terme de cette matinée le Préfet et le Procureur devront décider quelle attitude adopter pour garantir la sécurité des travailleurs.


photos de la manifestation nocturne
Article original de la Stampa

Vidéo de la STAMPA, sur la nuit de résistance du 23 (en italien)


presidio maddelenna1blocages-maddelenna1.png


Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Val de Suse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche