Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 17:32

30-juillet-0081_1737.JPGAlors que l'italie rentre dans une récession de plus en plus dur, le projet de la ligne Lyon Turin devient de plus en plus difficile à faire admettre au grand publique.

 

La télévision nationale (La7) a consacré plus d'une heure de débat entre les pro et anti lyon turin dans une émission partagée entre le plateau tv et le val de suse à une heure de grande écoute.

L'endroit où cela a été filmé est le pont près de la centrale électrique sur la route (barrée) qui va à la Madeleine à Chiomonte 

Il y avait plus de 2000 no tav près du pont, des valsusins malgré le non ébruitement de cette soirée tv.

 

Malheureusement le débat finit par sortir de son contexte et est emmené vers celui de la crédibilité des politiques ; Thème amené par les politiques eux même !

 

Pour aider les non italianisant à comprendre, il y a d'abord Julianna une "no tav" qui tout en mettant l'accent sur la dette public italienne et son inquiétude face au financement des hôpitaux, des écoles et du social, dénonce le coût pharaonique du projet qui est de 17 milliards d'euro pour l'italie.

 

Elle se demande pourquoi on s'acharne à faire une 2e ligne de train alors qu'il y en a déjà une qui pourrait absorber tous le trafic voyageur et fret (y compris le fret des tunnels du mont blanc et du fréjus)

 

Une deuxième femmes de la val Susa s'indigne à propos de l'état des hôpitaux et fait remarquer la fermeture de celui d'Avigliana (lien) par manque d'argent public.

 

Les politiques pour se défendre reviennent sur la notion de démocratie comme quoi ils sont élus par le peuple italien donc ils font ce qu'ils veulent. Suit le débat sur la crédibilité du politique. Un d'eux dit qu'il ne gagne que 145 000 euro à l'année et que c'est le salaire d'un cadre donc c'est moyen. Il dit gagner 4 000 euro par mois.

Les "no tav", réactifs ont fait un panneau avec 140 000 divisé par 14 = 10 000 et non 4 000

 

On entend des "giù le mani de la val susa", bas les pattes du val de suse.

 

Nunzia de Girolamo (popolo de la liberta, le parti de berlusconi) dit que les gens du nord sont gâtés et que dans le sud, ils réclame un TGV (je ne sais pas où elle a trouvé cette info, sûrement auprès la mafia car dans ce genre de projet, ils  prennent partie de l'argent)

La faillite d'Italecoge a été remise sur le tapis en rejettant la faute sur les notav.

 

Une journaliste "no tav" précise que ce n'est pas une question d'ordre public, mais que le chantier n'existe pas, c'est simplement une barrière entourant une sorte de fortin tenu par les policiers et militaires. (les no tav rappellent les violences subits, les arrestations, les masques obligatoires et le citron contre les gaz lacrymogènes)

 

Elle parle aussi du financement du projet avec de l'argent qui n'existe pas donc e l'emprunt aux banques. Elle insiste sur le remboursement du capital et des intérets, de l'enrichissement des banques grâce à de l'argent public.

 

Peter Gomez, spécialiste des transports souligne le coût des infrastructures en Italie, plus élevé que dans les autres pays d'europe...Il confirme les inquiétudes des "no tav" par rapport au projet du Lyon Turin comme étant inutile et d'un coût pharaonique.

Il s'appuie sur des études qui ont démontréque tous le trafic voyageur mais aussi marchandise (y compris celui des tunnels du fréjus et du mont blanc) peut passé par la ligne actuelle.

 

 

 

Le nom de l'émission est "piazza pulita" sur la chaine la 7 (la sette)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Val de Suse
commenter cet article

commentaires

phase3 05/10/2011 14:22


Lundi j'ai entendu Thierry Mariani, Ministre des Transports français, dans le 7/9 qui s'auto-félicitait de la signature du financement du Lyon-Turin.
Cela m'a fait bondir et j'ai publié cela sur mon modeste blog : http://ow.ly/6O0fS
Avez vous plus d'info ?


notav-savoie 10/10/2011 17:18



il y a eu une rencontre à Lyon entre frassino (maire de turin) et colomb (maire de lyon). la région (socialistes) ont éssayer de faire passé en urgence un voeu mais les écologistes se sont
abstenus. les choses évoluent mais le voeu est passé grâce à l'ump. Comme quoi, si il n'y a plus d'argent pour le social la crise ne touchera jamais les grosses boîtes du btp.


la situation évolue en Maurienne où de plus en plus de gens se rendent compte que le Lyon Turin n'est qu'une vaste fumisterie 



Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche