Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 09:19

 

10 septembre, une autre journée de lutte et de résistance

Rendez vous était pris  à 21 h00 à Giaglione pour se diriger vers les barrières et assiéger le chantier. Une longue procession de personnes se suivent dans les sentiers illuminés seulement par la lune jusqu’à la baita.

Au moment où les premiers atteignent l’enceinte, un lancé de lacrymogène remplit la petite val Clarée d’une espèce de brouillard toxique et irritant. Les lancé de gaz CS continuent, comme les tentatives de pièger les enceintes, pour toute la nuit jusqu’à 2 h00 du mat.

Les journalistes et les journaux télévisées ont dit que c’est les no tav qui ont lancé des pierres et des cocktails molotofs ce qui est évidemment faux, de la pure propagande.

 

Hier soir, il y avait tant de gens de la vallée, que le jeu de diviser les bons des méchants ne suffit plus. Tant mais tant de gens avec des casques, avec des masques antigaz pour se protèger des gaz lacrymogènes CS  lancées par les agents, tant de gens déterminés à libérer cet angle de vallée des fils barbellés de la dévastation de ce non chantier 

 

  La désinformation du régime est la phrase du ministre Maroni qui redit le commuiqué du sindicat de police Sap : « …ils ont eu l’intention de tuer: je crains..."

 

Nous exprimons notre solidarité a Nina et Marianna, deux « no tav » qui dans la nuit d’hier ont été arrêtées par les forces de l’ordre sortis du fortin, dans une charge. Nous invitons tous à participer au présidio pour leur manifester notre solidarité et soutient prévu pour lundi 12 septembre devant le tribunal de Turin, avant 10 h00.

 

Nous exprimons aussi notre solidarité aux viticulteurs qui ont vus leur récolte infestée de CS hier et qui ont subit des dommages des incendies dû aux lacrymogènes qui ont été lancé sur des bosquets secs. Le plus étendu, dessus le tunnel de l’autoroute à Giaglione, pendant que la police chercha à capturer ceux qui ont essayé de l’éteindre.

 

 

 

Chronique | Editorial - Il Fatto Quotidiano

10 Septembre 2011

 

TAV, toujours des combats dans le Val de Suse

 

Maroni: « ils vont tuer » .Le ministre de l'intérieur (Maroni qui fait parti de la ligue du nord, mouvement d'extrème droite xénophobe) arrive à cette conclusion après avoir consulté le syndicat de la police et réitére : "nous allons en avant, ils devrons se résigner. Les travaux poursuivront. »

«Les Manifestants ont l'intention de tuer. Je crains c'est pareil . » Avec ces mots, le ministre de l'intérieur Roberto Maroni parle des affrontements hier soir en Vallée de Suse. Alberto perino a répondu aux accusations du ministre.

 

 Les NO TAV ont tenté de forcer les haies des grilles et des chantiers à 22 h environ : la police a répondu aux jets de pierres, faisant usage de gaz lacrymogènes. Environ à 22.h

40, on a fermé par mesure de précaution l'autoroute du Frejus . Les manifestations avaient commencé après la conclusion de l'Assemblée des No-TAV sur la plaine du camping Gravella. Les attaques au chantier ont poursuit jusque tard dans la nuit et les pompiers autour de 1h ont du intervenir pour éteindre un incendie qui s'était développé dans un

bosquet près de la Galerie de Giaglione, où les broussailles ont été incendiés.

 

La police a arrêté deux femmes tout en essayant d'endommager la clôture : Marianna Valenti, étudiante âgée de 20 ans, de Rovereto et résidente à Turin et Elena Garberi, 39, de Chaumont, qui travaille dans le domaine social. Elles sont maintenant en prison à Turin pour  résistance aux forces de l'ordre.

 

photos et source : no tav info 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Val de Suse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche