Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:54

Sillon alpin1

 

Le 6 avril, se prépare une manifestation organisée par le syndicat mixte du Bugey pour demander le retour de l'arrêt TGV de Culoz. (sur la carte ci dessus, Culoz se trouve juste au dessus de Belley sur le reseau classique)

 

Cet arrêt TGV a disparu lors de la mise en service de la "ligne des Carpates" reliant directement Genève à Paris par la cluse de Nantua. Le contournement par Ambérieu et Culoz devenait alors inutile.(elle n'est pas marquée mais la ligne se devine entre Nantua et Bellegarde)

 

Cependant, les trains TGV pour l'Italie continuent de passer par la ligne historique (et aussi par la ligne de St André le gaz-Chambéry). Mais la mise en service de la ligne mixte fret/LGV Lyon Chambéry qui est la phase A du Lyon Turin risque de réduire à néant l'espoir de voir le retour de l'arrêt TGV à Culoz.

 

Cette ligne, phase A de la ligne Lyon Turin va réduire le temps entre Lyon ou Paris et Chambéry.(voir carte, le TGV passera par Macon, contournemant de Lyon, Grenay puis Chambéry, en évitant Bourg en bresse, Ambérieu, Culoz)

 

Le résultat risque d'être catastrophique pour le bas Bugey en général : Cette nouvelle ligne ferroviaire Lyon Chambéry est aussi conçue pour être un TER rapide entre Lyon et Chambéry/Aix les bains. Ces 3 dernières gares, sont les gares où il y a le plus d'usagers. La minorité des usagers reste pour le bas Bugey.

 

Donc, la conséquence est évidente pour le bas bugey : la baisse des trains corails et des TER vers Aix/Chambéry et Lyon pour un service dit "minimum" .

 

Autre conséquence : la ligne ne sera plus rentable. Donc cet argument sera l'explication de la baisse des trains sur la ligne historique Victor Emmanuel et des arrêts en gare de Culoz mais aussi de Virieu le Grand.

 

Il faut savoir que l'état à conclu lors des dernières assises du ferroviaire à la nécessité d'abandonner 11 200 Km de voie ferrée soit 1/3 de ses ligne actuelles. (lien)

 

Avec  la chute du fret constatée ces dernières années, on a une baisse d'activité économique dans la région, baisse qui sera définitive si la nouvelle ligne de la phase A du Lyon Turin ferroviaire voit le jour.

 

Comment remédier à cela ?

 

Une des solution voulue par les productivistes pro Lyon Turin : créer une antenne autoroutière Chimilin-Belley.

Et voilà comment on passe d'une économie axée sur le rail à une économie du "tout routier".

 

La solution émise par nos techniciens opposés au Lyon Turin serait un report modal de la route vers la ligne historique Victor Emmanuel (Ambérieu-Turin) avec une plate forme de chargement à Leyment près d'Ambérieu et un poste de maintenance à Culoz.

 

Cela aurait deux avantages : celui de créer des emplois à Culoz mais aussi celui de développer l'économie dans le bas Bugey. Et une économie durable et écologique.

Il faut savoir en outre que la ligne a été remise au gabarit B1 et qu"elle vient d'être restaurée : cela a coûté plusieurs centaines de millions d'euro. Depuis, tout le ferroutage et le fret peuvent passer par la ligne.

 

Bien sûr, nos techniciens, grâce aussi au plan B de l'ingénieur Martin, ont prévu qu'une amélioration de la voie existante est nécessaire. Et cela pour  supprimer les nuisances sonors et visuelles et pour que la sécurité soit maximale.

 

Avec un petit investissement, on aurait une voie ferré d'excellence traversant le jura et les Alpes.

 

Donc tous à Culoz, le 6 avril pour sauver la gare de Culoz, véritable levier économique du Bas Bugey.

 

chambe 0576 2922 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Arguments
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:38

 Le 04 avril se tiendra une manifestation à Paris mais aussi une réunion publique organisée par le collectif "no tav savoie" à St Jean de Couz à 20 h. Rappelons qu'une descenderie est prévue à St Thibaud de Couz pour le Tunnel de la phase A du Lyon Turin entre Avressieux et la Motte Servolex. Cette réunion sera suivie par un débat.

 

 

Communiqué de presse de convergence nationale du rail :

 

 

C.N.R. Siège social : 20, Place Pierre SEMARD 94190 VILLENEUVE ST-GEORGES

correspondance : 18 rue des Maquisards 46100 FIGEAC

e-mail : convergence.rail@hotmail.fr  

Téléphone secrétariat : 06 14 71 57 93

contact presse :

Didier LE RESTE (06.08.03.91.82)

 

 

Paris, le 02 avril 2012

 

A PARIS, LE 04 AVRIL 2012

 

CONVERGENCES DES FORCES

POUR UN SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE DE QUALITÉ

 

Les attaques contre le Chemin de Fer français, contre ses missions de Service Public, contre ses usagers, ses personnels, fusent de toute part :

 

Sur mandat délivré par le Parlement Européen le 16 novembre 2011, la Commission de BRUXELLES élabore actuellement un texte baptisé « 4epaquet ferroviaire », poussant plus loin le démantèlement du secteur ferroviaire par le biais de l’ouverture à la concurrence de toutes les activités.

  

L’ÉTAT français, au travers d’un pseudo débat public, bâclé en 4 mois dans le cadre « d’Assises du Ferroviaire » conclut à la nécessité d’abandonner 11 200 kms de voies ferrées (plus d’un tiers du réseau !).

 

La SNCF, en lien avec RFF, a utilisé le changement d’horaires du 11 décembre 2011 et la mise en oeuvre progressive du « cadencement » des circulations pour supprimer des trains, de nombreux arrêts et désorganiser les correspondances. Les tarifs ont par ailleurs augmenté de 3,2 % au 1er

janvier 2012, pour un service qui continue à se dégrader.

Dans le cadre de stratégies tournant le dos aux décisions du Grenelle de l’Environnement, aux enjeux du Développement Durable, l’activité Fret de la SNCF continue d’être méthodiquement dépecée, saccagée, au point que des expertises indiquent que si ces orientations continuent, la SNCF ne sera plus en capacité d’ici peu de transporter du Fret par train.

 

NOUS DISONS : ÇA SUFFIT !

 

IL FAUT STOPPER LE BRAS DES CASSEURS !

 

C’est pourquoi nous répondons favorablement à l’invitation lancée par la Fédération CGT des cheminots à participer à un rassemblement/meeting national le 04 AVRIL 2012 à PARIS.

Après la manifestation du 03 MARS 2012 à CLERMONT-FERRAND à l’appel de la CNR, l’initiative du 04 AVRIL tombe à point nommé !

 

Car, USAGERS, CHEMINOTS, CITOYENS, ÉLUS,

 

C’est ENSEMBLE et maintenant qu’il nous faut agir et peser fort afin d’imposer d’autres choix stratégiques pour assurer un meilleur avenir au Service Public Ferroviaire !

 

8-decembre 0147 4763

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Mêmes combats
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:29

No TAV Savoie

 

Bonjour, voici le nouveau blog "officiel" du collectif "no tav savoie" avec plus de moyens et une présentation plus claire. L'ancien blog sera toujours accessible, peut être avec moins d'articles. Les articles de fond seront toujours accessibles et je vous invite à regarder nos anciens articles sur "la baisse structurelle du trafic" , "l'audit de l'assemblée nationale sur les grandes infrastructures". , l'emploi, ou la traduction les arguments du professeur Tartaglia de l'université de Turin. Ce nouveau blog représente la montée des gens qui sont indignés par "les grandes infrastructures inutiles", indignés par un productivisme qui n'apporte plus une amélioration du cadre de vie ou un bien-être.

 

"Nous sommes en effet à un changement de société, changement qui ne se fait non pas par le haut, mais par le bas de la société, changement qui ne fait pas de bruit, de manière tout à fait pacifiste, invitant les gens à débattre, à s'informer, à recréer une solidarité.

 

Ce changement s'observe aussi dans les transports où une nouvelle relocalisation de l'économie se met en place, moins polluante mais surtout plus solidaire, comme les AMAP, les SEL...

où la communication s'exprime plutôt par la solidarité entre les peuples plutôt que par les grandes infrastructures"

 

Emmanuel Coux

 

De nombreux collectifs et comités contre le Lyon Turin ou contre les infrastructures inutiles se sont mis en place, travaillant en reseau avec le collectif "no tav Savoie", les no tav italiens et notre ancêtre la coordination Ain Dauphiné Savoie.

 

Nous vous invitons aussi à aller voir la maurienne et le val de suse, pour y découvrir son riche patrimoine, sa faune et sa flore exceptionnelle, les parc de la Vanoise, de l'Orsiera-Rocchiavre, les réserves de Chianocco et de Foresto, la magnifique cathédrale de St Jean de Maurienne, son cloître, son palais épiscopale, les monastères de la Novalaise, de la Sacra San Michele, la chartreuse de San Benedetto, etc...et surtout de prendre son temps,  de méditer et de ne pas aller trop vite.

  

paysages 0319

 

intérieur d'une chapelle, Chianocco val de Suse, fresque du 14,15e siècle.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Savoie
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 06:24

autre-0177reduite.JPGLe 14 mars à Chambéry une centaine d'opposants se sont rassemblé devant les locaux de la SNCF de Chambéry pour exprimer leur indignation devant la construction d'une infrastructure couteuse et inutile :

 

Voici leur texte :

 

 

Rassemblement devant la Direction régionale de la SNCF, par le Collectif No Tav Savoie.

 

D’une simple formalité pour les promoteurs du Lyon-Turin, l’enquête publique tourne au fiasco. A la Motte Servolex, Chapareillan, Verel-de-Monbel, Les Molettes, Chambéry, dans chaque réunion publique organisée par RFF avec la Commission d’enquête, l’opposition des populations se fait entendre. Partout le long du tracé de la nouvelle ligne, les habitant.e.s commencent à se mobiliser en découvrant le vrai visage du Lyon-Turin : le « non au Lyon-Turin » s’affirme, le pseudo consensus pro Lyon-Turin se fissure.

Les membres du Collectif No Tav Savoie ne se privent pas d’être présent.e.s et d’intervenir, malgré les tentatives de les écarter lorsqu’ils veulent prendre la parole comme à Chambéry le 13 mars.

 

Parallèlement, le Collectif No Tav Savoie organise ses propres réunions d’information : à Chambéry le 21 janvier, à la Tour du Pin avec d'autres associations le 12 mars, prochainement à St-Jean de Couz le 4 avril. C’est encore à son initiative que s’est tenu un rassemblement devant la Direction régionale de la SNCF à Chambéry, mercredi 14 mars. Ce rassemblement, annoncé une semaine plus tôt par communiqué, aura réuni une centaine de personnes avec drapeaux NoTav, banderoles, tracts argumentaires et… soupe à volonté !

 

A cette occasion, nous avons pu constater un impressionnant dispositif policier et de renseignement, avec présence de policiers en civil au sein du rassemblement, prises de vidéos des participants à partir de la terrasse d’un bâtiment, et nombreux véhicules de police un peu plus loin. Des personnes qui diffusaient un tract contre le Lyon-Turin à la gare ont subi un contrôle d’identité, rendu possible par une réquisition spéciale du procureur autorisant ces contrôles de militant.e.s toute la journée à Chambéry.

Beaucoup d’agitation policière donc, pour une modeste action publique. Cela fut surtout une belle démonstration de notre « démocratie policière » : quand les opposant.e.s au Lyon-Turin, occupant un bout de trottoir à visage découvert, se voient contrôlés, fichés, filmés, épiés, suivis par les services de police.

 

Le collectif No Tav Savoie ne se laissera pas intimider et va continuer de plus belle son travail d’information des populations et de mobilisation des opposant.e.s au Lyon-Turin.

 

autre-0179reduite.JPG

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Manifestations
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 07:53

SAM_0060.JPGGrosse mobilisation lors de l'enquête publique de la phase 1 du Lyon Turin a réveillé l'opposition à la construction d'une Nouvelle Ligne Ferroviaire Lyon Turin. 

 

Plusieurs réunions publiques ont eu lieu, faites soit par RFF, soit par les comités locaux d'opposition au Lyon Turin.

 

 

On a pu constater que personne n'est plus dupe sur ce projet de Nouvelle Ligne Ferroviaire Lyon-Turin.

 

Cette nouvelle ligne n'est pas justifiée ni dans le contexte économique, ni sur la nécessité du rail, et nul ne consent  ni au sacrifice de sa maison, des terres agricoles, des zones naturelles ,ni sur la question de l'entreposage des déblais, ou de subir des 10 aines années de travaux et préjudices inombrables...

 

A la réunion  de Chambéry, du 13 mars 2012, RFF a pu constater que le consensus n'y était plus.

 

Il faut savoir qu'auparavant, dans une réunion sur le Lyon Turin sur Chambéry, il y avait consensus (99% des gens informés étaient pour). Personne ne parlait ni des coûts, ni de comment on justifie une infrastructure. "Le rêve du défi du siècle" tenait pour seul argument.

 

Après avoir fait sa présentation ,sans rien justifier du tout mais avec de belles images et un beau film, RFF a passé la parole au public

Cela s'est fait par thèmes pour visiblement éviter les questions de fond :

1) d'abord, parole aux populations  sur les nuisances ( montrer que RFF est transparente)

2) Les enjeux globaux, parole aux collectifs

3) Les élus 

 

Plusieurs prise de parole et inquiétudes des habitants ont été exprimé au sujet des nombreuses nuisances du projet. Enfin une dame a alors évoqué le gaspillage d'argent public dans un projet injustifié. 

Elle s'est fait rapidement dire par RFF que ce n'était pas à l'ordre des choses...

 

RFF a tenté de maîtriser le débat en empêchant des prises de paroles mais c'est sans compter la tenacité des opposants.

Régis Moulard  ( collectif "notav Savoie") était mis à l'écart et a du  insister pour parler. Puis enfin à force de pression de la salle il  a pu dénoncer un projet  inadapté aux enjeux du futur, et les conséquences sur l''appauvrissement  des régions  en plus d'être impactées par le tracé.

 

 Alors le débat s'est ouvert et s'est animé d'applaudissements  soutenant les opposants et leurs arguments

 

Daniel Ibanez, (collectif contre le Lyon turin st Hélène du lac, Laissaud, les Mollettes) a amené le dernier rapport de la court des comptes qui montre que l'infrastructure est injustifiée. Et que si elle se construit, elle risque d'être un gouffre financier pour les générations à venir.

 

Emmanuel Coux a posé la question de la militarisation du chantier du Val de Suse contre sa population:  comment  un projet d'une telle envergure peut -il se permettre un tel dénit de démocratie en ne prennant pas en compte l'ampleur de l' opposition dans le val de Suse où le chantier n'est toujours pas commencé.

 

Olivier Cabanel, pour la coordination Ain Dauphiné Savoie pour continuer de démonter ce projet "délirant" sur un chantier "qui n'est pas"

 

Enfin des élus des diverses communes concernés se sont succcédés exprimant leurs doutes du bien fondé du projet irréaliste, dont  l'intervention très remarquée de Noel Communod, (conseiller régional Europe écologie les verts, et Mouvement Région Savoie).

Le conseiller régional a non seulement dit que l'infrastructure n'était pas justifiée mais il a fait remarquer que nous sommes en transition et que la société productiviste d'hier n'est plus à l'ordre du jour. Nous devons relocaliser nos activités et le Lyon Turin ne permet pas cette relocalisation. Il a souligné le gaspillage de fond public et à eut cette réflexion : "avec 25 milliards d'euros, on pourrait investir dans des énergies renouvelables et avoir les moyens d'une transition énergétique." A annoncé la conférence de presse mercredi 14 mars du groupe écologie les vert de la Région pour REFUSER  le projet. 

 

Plusieurs personnes et personnalités politiques ont aussi pris la parole, mais à la surprise de tous peu ont soutenus le projet.

 

La population des pays de Savoie et alentours se soulève contre le Lyon Turin, et cette première étape d'enquête pour déterminer si le projet NLTF est ou non d'Utilité publique, se terminera quoi qu'il en soit au conseil d'Etat.

 

Il est primordial que nous soyons nombreux à  s'exprimer sur cette première enquête pour  démontrer que ce projet n'est pas d'UTILITE PUBLIQUE.!

 

L'enquête publique se poursuit jusqu'au 19 mars dans toutes les communes impactées par le projet, n'hésitez pas à faire vos remarques (cela est très important).

 

 

 

SAM_0040.JPG

réunion publique à la Tour du Pin

 

SAM_0046.JPG

réunion publique à la Tour du Pin

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Savoie
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 21:58

Une réunion publique contre le Lyon Turin

 se tiendra à La Tour du Pin (Dauphiné)

 à 19h

 

 lundi  12 mars 2012

 salle Romanet, rue Claude Contamin.

 

 

 

Couteux

  

Inutile

 

Dommageable pour l'environnement

 

 

 

logo requinSAVOIE3C

 

 

 

 

En effet, que vont gagner les habitants de la tour du pin du Lyon Turin ? :

 

Des nuisances sonores

Des Déblais

Un gaspillage de terres agricoles

 

 

Avec la participation du collectif "NoTav Savoie", de la CIPRA, de FNE, FRAPNA, et ATTAC ainsi que du collectif de la Tour du Pin contre le Lyon Turin.

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans opposition dauphiné
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 09:29

Tunnel LGV Lyon Turin /

 

URGENCE

 

 

La Ligne à Grande Vitesse et les tunnels sous Chartreuse et Belledonne se feront si nous n'émettons pas nos critiques lors de l'enquête publique en cours, contrairement à ce que nous avons cru .

Tous les documents et toutes les informations le montrent:

 

- Le Ministre des Transport a signé avec l'Italie « l'accord franco-italien indispensable à la finalisation du projet ». Le Président de la République a déclaré: « ...tout sera fait pour que le calendrier prévu entre le France et l'Italie soit respecté. » 

-  Le délai de percement des tunnels est de 8 années, les travaux devront donc commencer au plus tard en 2014. 

- Pourtant, les habitants ne disposent d'aucune information officielle leur permettant de se faire une idée sur ce qui les attend. 

- Seul un dossier d'enquête indéchiffrable et illisible est disponible.

- Le Maire des Mollettes a dû intervenir pour forcer l'organisation d'une nouvelle rencontre avec la Commission d'Enquête.

Face à ces preuves, nous avons entendu et entendons encore: « pas d'inquiétude, il n'y a pas l'argent »,

« c'est pour 2025, on ne le verra pas », ça ne se fera pas les italiens n'en veulent pas... »...

 

 

Alors pourquoi cette enquête publique? Pourquoi le Ministre signe-t-il encore le 30 janvier 2012 un accord avec l'Italie? Pourquoi n'avons-nous pas d'information claire et précise nous permettant d'avoir chacun un avis?

 

Nous avons créé un collectif qui a recueilli les vraies informations et les documents sur le projet.

 

Ces éléments montrent qu'il faut absolument participer à l'enquête publique car ne pas y participer c'est accepter par avance la création de cette Ligne à Grande Vitesse et ses nuisances.

 

Nous vous invitons à une nouvelle réunion publique qui vous permettra de connaître le vrai projet et les risques qu'il nous fait courir, et de nous préparer à la rencontre avec le Président de la commission d'enquête.

Nous pourrons préparer nos remarques pour les registres de l'enquête publique.

 

 

2ème Réunion d'information

 

publique

 

 

le vendredi 9 mars 2012 à 20h

 

 

à la Mairie des Mollettes

 

 

73800 LES MOLLETTES

 

Tous les habitants des communes de la Combe de savoie sont invités à venir Nombreux.

 

 

Le Collectif Belledonne Ouest LGV Lyon Turin regroupant des habitants de Laissaud, Les Mollettes et Sainte Hélène du Lac.

 

 

www.lesmollettes.eu

 

paysages 0414

lac du mont cenis en été

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Savoie
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 09:20

Afin de participer à un évenement exceptionnel, cet évenement s'annonce comme une des mobilisation les plus importante contre le nucléaire!

 

 

 

Rappel
Le dimanche 11 mars 2012,
nous
formerons une grande chaîne humaine
entre Lyon et Avignon

pour sortir du nucléaire
AIDEZ-NOUS À FAIRE DE CET ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL UNE RÉUSSITE
Vous aussi, rejoignez la grande chaîne humaine entre Avignon et Lyon
le dimanche 11 mars 2012 à partir de 13h30
Chaque personne compte et nous comptons sur vous !
 
 
 
Repost 0
Published by notav-savoie - dans Nucléaire
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 13:56

21.05.11 0229Le syndicat agricole  FSDEA des Savoie s'est opposée lors d'un communiqué de presse diffusé jeudi 1er Mars 2012 au tracé du Lyon Turin. Selon lui, ce tracé prendrait beaucoup trop de terres agricoles à la fois pour le tracé mais aussi pour l'entreposage des déblais non réutilisables.

 

lien sur le communiqué de presse de la FDSEA

 

Selon le magazine la "France Agricole" (lien), la FSDEA dénonce des incohérences :

 

Il s'agirait d'économiser le foncier qui subit en Savoie une pression très forte.

 

« Autre sujet d'inquiétude, le stockage définitif des matériaux extraits. Les surfaces envisagées en jeu atteignent 477 hectares. [...] Les stockages provisoires équivaudraient à une emprise de 100 hectares sur 4 mètres de hauteur ! »

 

« La position de la FDSEA des Savoie est claire : elle s'opposera à tout gaspillage de terrains agricoles et à la destruction des paysages.

 

Dans cette optique, elle invite les gens à lire son communiqué de presse et à répondre à l'enquête d'utilité publique qui est entrain de se réaliser dans plusieurs communes.

 

(photo : manifestation des agriculteurs italien à Rivoli contre le Lyon Turin en 2011)

 

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Savoie
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 22:49

DSC03715--800x600-.jpg

Ces derniers jours ont été particulièrement mouvementé dans toute l'Italie à cause de l'occupation militaire de Bussoleno et ville adjacentes bloquées pénalisant la population.

Les arguments du mouvement NO TAV ne sont pas entendus par l'Etat italien qui continu à faire passer en force ce projet de manière obstinée même lorsque le contexte de crise qui frappe l'Italie joue en défaveur de ce projet pharonique (25 milliards d'euro), d'autant que ce déploiment de force de l'ordre rajoute aux dépenses et à l'endettement de manière outrancière au peuple déjà exangue.

A Bussoleno et Chanoux (Chianocco), au coeur de la basse vallée de Suse, ce fut très intense. Routes et autoroutes bloquées, débloquées, rebloquées, avec son lot de lacrymogènes. La population est harcelée dans sa vie quotidienne désormais. Mais Rome n'aura pas à l'usure une population qui lutte depuis 20 ans et rassemble pacifiquement 75 000 personnes (25 février 2012)

 

DSC03758--800x600-.jpg

  les élus du val de Suse  indignés résistent avec la population assise pacifiquement devant les forces du "désordres" pour protester.

 

DSC03727--800x600-.jpg

 

 

 du TGR DU 29/02 de 19h30

 

 

 

TGR du 1er mars à 0h10

 

TGR du 1er mars à midi
Repost 0
Published by notav-savoie - dans Manifestations
commenter cet article

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche