Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 11:24

motte-servolex-6-mai-0010_2123.JPG

 descenderie de St Martin la porte pendant les heures de pointe

 

Alain Tamburini travaillait au contacte des entreprises de travaux publics lors du chantier de l'autoroute de Maurienne.

Voici sont témoignage :

 

Une grande infrastructure n'est pas obligatoirement source d'emploi et de miracle économique pour une région, bien au contraire.

Pour l'autoroute de Maurienne, monts et merveilles furent promis. Or 15 ans après, elle reste déficitaire.Pendant 10 ans, l'Etat l'a renflouée jusqu'à en devenir propriétaire, tunnel compris. Paradoxe d'une société privée rachetée par l'état.

Elle devait amener dans la vallée de Maurienne un nombre incroyable d'entreprises. Seulement 3 ou 4 se sont implantées. Elles ont fait faillite sans rembourser les aides versées par les collectivités locales.

 

Disparues les papeteries de Modane, Péchiney de St Michel de Maurienne et de la Praz.Grosse baisse d'activité de Pechiney St Jean de Maurienne.

 

Récemment Métal Europe, qui représentait des milliers d'emplois, vient de passer à 280 emplois, et devrait bientôt en perdre encore 80.

 

La vinghtaine d'entreprise nationales qui a participé au chantier de l'autoroute a, certes, sous traité à des entreprises locales mais à des prix dérisoires, ce qui a eu pour effet de mettre ces derniéres en difficulté financière.

Les plus importantes d'entre elles se sont faitracheter par ces nationaux ce qui n'a conduitqu'à une suppression de personnel. D'où le paradoxe suivant : ce grand chantier a détruit des emplois au lieu d'en créer et a donc de ce fait , appauri économiquement la Maurienne.

 

Que se passera-t-il avec un chantier de la dimension européenne comme celui du Lyon-Turin? Sachant que les travaux seront attribués, cette fois ci, après un appel d'offre international (l'Union Européenne participant au financement du projet).

 

Une rénovation et une modernisation des infrastructures existantes seraient, à coup sûr, le meilleur moyen de rendre à la région un tonus économique et de pérenniser des emplois. Les entreprises locales étant aptes et de taille pour ce type de chantier, plusieurs milliers d'emplois locaux seraient ainsi assurés pour des dizaines d'années.

 

Alain Tamburini

 

motte-servolex-6-mai-0505.JPG les conseillers régionnaux europe écologie les verts à la réunion du 6 mai à la motte servolex

 

 

L'exemple actuel d'Italcoge entreprise qui a fait l'enceinte du fortin de la Madeleine ( la cave viticole, le musée, le vignoble et la centrale électrique)  a été déclaré en faillite il y a quelques jours. Cette entreprise, réussit à remporter un appel d'offre alors qu'elle avait déjà des problèmes de gestions avec comme conséquence de ne pas pouvoir terminer les travaux pour lesquels elle a été choisie. La semaine dernière, suite au non paiement de ses dettes à ses fournisseurs, le tribunal a prononcé sa faillite. Cette entreprise est soupçonnée en plus d'avoir des liens très étroits avec la mafia. Que devriendront les employés de cette entreprise?

 

 

Lien vers la presse :link Torino Today

                                   la republica

                                    no tav info

 

 

Lien vers "le gothard au quotidien, plongée dans le plus grand tunnel du monde" : reportage très réaliste sur le travail dans un tunnel et l'emploi.

 

 

 

 téléjournal de la Maddalena : manifestation devant l'entrepot d'Italgoge

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Emploi
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 14:40

Communiqué de presse

 

 de la vallée qui résiste mais qui ne se rend pas , 1er aout 2011

 

Recours contre l'ordonnance

préfectorale de requisition de

 l'aire de la Madeleine (maddalena)

 

Il a été demandé au tribunal administratif régional du piemont, la suspension de la mesure autoritaire et le dédommagement des dommages subits récurrents

 

 

LA Communauté de montagne du Val de Suse et du Val Sangone, des exploitations agricoles, et des citoyens privés, ont saisi en recours le tribunal administratif régional (TAR) du Piemont, (notification du vendredi 29 juillet 2011) selon l'ordonnance préfectorale du 22 juin 2011,  contre le fait que la société LTF sas s'est emaprée du site de la maddalena à Chiomonte (Torino) , empêchant tout à chacun d'y accéder si il n'ont pas d'autorisation  préfectorale.

Le mouvement "no tav" rappelle que dans cette zone, assignée à  disposition des forces de police, a été réalisé un "fortin" qui est  à environ un demi kilomètre de l'aire du futur chantier de la galerie de service du tunnel de base (de 57 Km) de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon Turin (projet prioritaire TEN-T n. 6).

 

Avec ce recours, qui a dénoncé les vices d'une mesure grave et sans précédents, a été demandé au tribunal administratif régional, la suspension de cette mesure autoritaire ainsi disposée et le dédommagement des dommages subits, en relation aux cultures présentes sur l'aire du site, et aux cultures présentes en périphérie, uniquement accessibles par cet endroit.

La réquisition de cette aire, empêche par voie de fait  le droit constitutionnel de tout citoyen de manifester et de circuler sur cette partie du territoire publique.

 

 Aucun chantier n'a été réalisé dans l'aire de la Maddalena. Le mouvement "no tav" invite les médias à faire la clarté sur ce point et à éviter d'utiliser le mot "chantier"  et d'amalgamer  le travail des  11 ouvriers qui n'ont fait que réaliser l' enceinte militaire de cette  zone éloignée du terrain destiné au futur chantier ferroviaire. Une carte qui détaille cela sera disponible prochainement sur les site "no tav".

Le recours au TAR du piemont, la requete et demande de dédommagement, est publiée ici :

(voir le lien sur la version originale en italien)

 

ni ici, ni ailleurs

 

 

 

 

Comunicato Stampa 

dalla Valle che Resiste e Non Si Arrende, 1° agosto 2011

 

ricorso contro L’ordinanza prefettiziA che ha REQUISITO L’AREA de la MADDALENA

 

è stata chiesta al Tribunale Amministrativo Regionale del piemonte la sospensione della misura autoritaria ed il risarcimento dei danni subiti dai ricorrenti  


La Comunità Montana Val di Susa e Val Sangone, aziende e privati cittadini hanno impugnato, con ricorso al TAR Piemonte notificato venerdì 29 luglio 2011, l’Ordinanza Prefettizia del 22 giugno 2011 che ha requisito l’area de La Maddalena di Chiomonte (Torino) per consegnarla alla società LTF sas, impedendo a chiunque di accedervi se non con il contagocce pediatrico del Prefetto.

Il Movimento No TAV rammenta che in quest’area, assegnata nelle disponibilità delle forze di polizia, è stato realizzato il “fortino” posto a circa mezzo chilometro dall’area del futuro cantiere della galleria diservizio al tunnel di base di 57 km dellanuova linea ferroviaria Torino– Lione (Progetto prioritario TEN-T n. 6).

Con il ricorso, che ha denunciato i vizi di un provvedimento grave e senza precedenti, è stata chiesta al Tribunale Amministrativo Regionale la sospensione della misura autoritaria così disposta ed il risarcimento dei danni subiti dai ricorrenti, in relazione alle coltivazioni presenti nell’area requisita, e alle coltivazioni esterne a questa, ma raggiungibili solo attraverso l’area requisita.

La requisizione di quest’area vieta di fatto in via preventiva il diritto costituzionale di manifestare e circolare su certa parte del territorio pubblico.

Nessun cantiere è stato realizzato nell’area de La Maddalena. Il Movimento No TAV invita i media a fare chiarezza su questo punto e ad evitare la locuzione “cantiere” dato che gli unici lavori realizzati riguardano una recinzione, di carattere prettamente militare, di aree esterne ai terreni destinati al futuribile cantiere. Una mappa che dettaglia questo verità è disponibile sui siti No TAV.

Il ricorso al TAR Piemonte, con contestuali istanze cautelari e domanda di risarcimento, è pubblicato qui: http://www.notavtorino.org/documenti/ricor-ordin-prefet-lug-2011.pdf

 

 

“né qui né altrove”

Repost 0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 12:15

Pour marquer le passage du mois de juillet à Aout mais surtout le fait que le chantier n'avait pas commencé, le mouvement "no tav" a décidé de faire une manifestation du village de Giaglione à Chiomonte par les sentiers.

 

30-juillet-0032_2140.JPG

 maison de Giaglione début de la marche

 

Malgré les vacances et les difficultés du terrain (sentier de montagne, longueur du parcours) 15 000 personnes y ont participé. Cette marche s'est faite sans violence selon les voeux des "no tav" et en accord avec l'esprit du mouvement non violent.

 

 

30-juillet-0074_2181.JPG

 montée. Le sentier est de plus en plus raide et étroit

 

Cette marche est passée par le présidio de Clarea, endroit où doivent se faire les travaux de la descenderie coté italien du Lyon -Turin ferroviaire (LTf).

1 mois après la date butoir pour avoir les subventions européennes, nous pouvons constater, 15 000 personnes l'ont constatés, les travaux de la galerie de la Maddalena ne sont pas commencés.

 

30-juillet-0068_2175.JPG

 le présidio de Clarea le 30 juillet

 

30-juillet-0026_2134.JPG

 début de la marche avec le chateau de Giaglione

 

30-juillet-0041_2149.JPG

 la manifestation s'enfonce dans les bois, parmis les vignes.

 

30-juillet-0057_2164.JPG

 Il y avait de beaucoup de délégations internationales anti LGV, pour soutenir le mouvement "no "tav", nous avons croisé des Basques, ici les Allemands

 

 

30-juillet-0067_2174.JPG

 statue humoristique d'Alpini (chasseur alpin) "Quelle honte , je te reprends ta plume d'honneur"

 

30-juillet-0078_2185.JPG

 Fanfare "no tav" devant les grilles (derrière, en jaune fluo, les journalistes officiels, AFP et autres)

 Cette manifestation a moins fait les gros titres car non violente (rien pour décridibiliser le mouvement "no tav")

 

 

30-juillet-0099_2206.JPG

 Drapeau piemontais

 

30-juillet-0096_2203.JPG

Bonne ambience festive!

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Manifestations
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 13:07

Le camping des "no tav" à chiomonte (prononcer kiomoneté), est un mélange de Woodstock, avec ses concerts, le monde et ses assemblées populaires, d'indignés avec ceux qui refont le monde, de camp retranché du viet nam, avec des explosifs et des attaques aux bombes lacrymogènes et de promenade du dimanche pèpère pour les gens de la vallée.

 

Cela done une ambiance assez irréelle où des gents viennent se promener avec animaux de compagnie, femmes et enfants, sans oublier les grands pères, grands mères à coté d'un fortin entouré de barbellés avec des milliers de policiers et soldats en armures et boucliers.

 

lacrymo-24-07-0186_1842.JPG

 

Près du pont, des manifestants, criant leur rage devant les dépenses publiques pour faire des infrastructures inutiles (lien) alors que le social a été sacrifié au nom de la dette publique! Il y avait des milliers de personnes!

 

lacrymo-24-07-0196_1852.JPG

 manifestation spontanée le 24 juillet 2011 devant la centrale électrique

 

Tout l'après midi, les gens se sont baladés autours du fortin. Nous même, sommes allés jusqu'au présidio de Clarea, le lieu où doit se faire le (peut être) future chantier de la descenderie de la Maddalena (Madeleine). Et nous avons constaté de nos propres yeux que le chantier n'a pas commencé (pas même un coup de pioche). (lien)

 

lacrymo-24-07-0275_1931.JPG

 le présidio de Clarea le 24 juillet 2011

 

le soir, nous sommes retourné au camping pour boir un coup, discuter, écouter un conférence et participer à l'assemblée populaire.

 

Soudain, une attaques !

D'abord sur le pont avec des jets d'eau sous pression, puis avec des matières urticantes!

pour enfin déverser leur lots de bombes lacrymogènes sur les manifestants près du pont mais aussi sur le camping!

 

guerre civile de l'état italien sur sa population

 

lacrymo-24-07-0309_1965.JPG

 lancé d'eau sous pression

 

Une bombe lacrymogène, lancée dans un pré met le feu à la végétation environnante. Certaines personnes, réactives, l'éteignent à temps! car, le val susa est un endroit assez sec, une grande partie de la vallée est une zone "xérothermique"(lien) avec des plantes de la flore méditerranéenne.

 

lacrymo-24-07 0404 2060

 le feu prend!

  je témoigne ainsi que ce n'est pas les "no tav" qui mettent le feux à la végétation mais plutôt les forces de l'ordre en jetant des projectiles comme des bombes lacrymogènes qui peuvent être inflammables (comme je l'ai constaté- voir photo)

 

lacrymo-24-07-0405_2061.JPG

 ils réussisent à éteindre le feu

 

la journée s'est terminée par une pluie de projectiles enfumant tous les environs (voir aussi le témoignage, lien) :

 

lacrymo-24-07-0372_2028.JPG

 surréaliste!

 

  lacrymo-24-07-0380_2036.JPG

 ça pleut des projectiles

 

lacrymo-24-07-0383_2039.JPG

 ambiance viet nam

lacrymo-24-07-0378_2034.JPG

 

tirs horizontaux

 

 

lacrymo-24-07-0390_2046.JPG

 

on n'y voit plus rien!

 

 

je suis un blec bloc (traduit du piemontais)

no tav 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Val de Suse
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 12:42

lacrymo-24-07 0192

Le fortin des forces de l'ordre bloque la route d'accès et la centrale éléctrique de la Maddeleine, mais le site du futur chantier est tout à fait accessible et intact: il n'y a donc pas de chantier

au programme de ce dimanche 24 juillet une chaine humaine tout autour du fortin avec la présence très attendues des chasseurs alpins "alpini" (que l'on reconnait à leur chapeau vert kaki avec médailles et/ ou plume) qui soutiennent la cause NO TAV en face des leurs.

lacrymo-24-07-0203.JPG

En face,  retranchés  dans le fortin derrière leur casques, leurs blindés, et camions..des policiers et soldats, des alpini et

les journalistes de la presse officielle.lacrymo-24-07-0232c.jpg

 

 

 

La population a une fois de plus répondu en nombre à l'appel.

lacrymo-24-07 0196 1852

La chaine humaine est longue, très longue! elle va de manière ininterrompue depuis le camping passant sur le pont  dans la foret et jusqu'au site archéologique où se trouvent le forces de l'ordre.

lacrymo-24-07-0207.JPGlacrymo-24-07-0284.JPG

La marche est comme toujours très conviviale ,on y parle de l'absurdité de ce projet, on échange des nouvelles sur la médiatisation du mouvement, on visite les abris sous roche d'hommes de l'ère pré -historique, UN LIEU MAGIQUE ou nous nous sentons habités par l'histoire du site, et porté par le fait que nous soyons tous là réunis pour le préserver.

lacrymo-24-07-0221.JPG

lacrymo-24-07-0220.JPG

lacrymo-24-07-0080.JPG

Et puis devant les barrelés, les grilles et les hommes blindés, on chante en choeur:

chant des chasseurs alpins version "j'attends le train à haute vitesse, où est-il?, il ne passera pas par le val de suse" entonné d'abord par Alberto Perrino, l'Ame du mouvement, toujours bienveillant et déterminé et repris de plus belle par la population.

lacrymo-24-07-0079.JPG

lacrymo-24-07-0224.JPG

lacrymo-24-07-0247.JPG

lacrymo-24-07 0275 1931

Nous sommes là au présidio . Voici l'aire du chantier de la gallerie explorative: ces terres ont été acheté par le mouvement NO TAV.Elles sont privées.

Comme l'on peut voir, aucune trace de chantier.Il s'agit de faire croire aux instances Européennes, avec l'impact médiatique qui montre des grilles et présupposent une sécurisation de chantier, mais c'est un pur LEURRE!

Une stratégie de l'amalgame grace aux images médiathisées.

VOILA , le chantier est donc hors délais (30 juin): il n'y a rien!

A l'heure de la crise de l'Euro, l'Europe aurait mieux à financer, que d'engraisser une mafia Berlusconienne décomplexée...

lacrymo-24-07-0269.JPG

lacrymo-24-07-0280.JPG

A cinq cents mètres de là, les troupes des forces de l'ordre occupent la maison viticole de la maddeleine , l'écomusée et le site archéologique  en toute illégalité.De même que la centrale éléctrique en bas de la route près du pont.

lacrymo-24-07-0249.JPG

Vue de la maison viticole occupée et la route devant descends à la centrale vers le pont.

lacrymo-24-07-0215.JPG

Les deux mille soldats et policiers, sont logés dans des hotels et auberges du coté de Sestriere aux frais de qui? En 2010, la France a déjà payé les factures de l'occupation des forces de l'ordre italiens...

lacrymo-24-07-0288.JPG

De retour au camping, les forces de l'ordre angoissées par la foule grandissante ,la sirene des alpini no tav, accompagnée par la batterie incessante des batons et pierres frappées sur les grilles, les chants, ils  commencent à tirer des bombes lacrymogènes en espèrant disperser les foules...

 


le toit de la centrale a gauche, et le camping vers la droite de l'image

lacrymo-24-07-0283.JPG

lacrymo-24-07-0082.JPGlacrymo-24-07-0083.JPG

Arrivent nos "black blocs", des gamins d'à peine 18 ans qui ont pour mission de récuperer les bombes et de les envoyer dans le ruisseau pour protéger le camping.

lacrymo-24-07 0383 2039

Biensûr la colère monte, la rage même...car devant cette armée, nous nous sentons vraiment impuissant. Notre seul recours, la parole et la créativité.

lacrymo-24-07 0371 2027

Il fait savoir le vice de l'Etat Italien qui a mis dans ses troupes des gamins aussi jeunes que les notres, et si possible des jeunes calabrais, siciliens et autres mezzogiorni. Utiliser la crise inter communautaire entre le nord et le sud de l'italie pour attiser les haines...

perte-de-la-maddelena 0096

Mais les femmes et les hommes no tav du val de suse ne se laissent pas prendre, ils viennent leur parler comme à leur fils,ou frères, de les inciter à prendre conscience de la justice et du camp que l'on choisit de défendre pour être un "humain" digne de ce nom, des choix d'une vie...

lacrymo-24-07-0411.JPG


 LA VALLEE QUI RESISTE ET NE SE RENDS PAS!

a sara dura!


Repost 0
Published by notav-savoie - dans Manifestations
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 11:50

lacrymo-24-07-0385_2041.JPGVoici le témoignage de quelqu'un qui a été blessé par des lacrymogènes envoyé du fortin (près de la centrale électrique) sur les manifestants et le camping.

 

lacrymo-24-07-0384_2040.JPG

 

 

J'ai de grande difficulté à parler, et quand je mange, j'ai du mal à avaler. Depuis 3 semaines, j'ai des douleurs à chaque fois que je mange, je dois tenir ma mâchoire supérieur sinon, elle se démonte. J'ai aussi du mal à respirer par le nez....

....mais, je peux écrire!!!

 

Salut à tous, je suis Allessandro, celui, défiguré, qui jusqu'à dimanche dernier croyait à la démocratie, croyait pouvoir rendre la terre libre aux gents, pensait pouvoir partager avec son amie une initiative qui pourrait être utile pour tous.

 

Puis, à l'improviste, le chaos.

 

Je ne sais pas encore le pourquoi et peut être je ne le comprendrais jamais. Je me souviens seulement  que du camping, j'ai vu les trajectoires des lacrymogènes, répartis les unes sur la routes puis sur le camping ; je me suis précipité (en mettant préventivement un masque à gaz) vers le pont.

 

là, je rencontre des tas de personnes qui sont épouvantées, qui hurlent.... quel maudite fumée et odeur.

 

Terrible qui fait brûler les yeux et la gorge et me provoquera un traumatisme qui me laissera des séquelles.

Je me suis éloigné du monde avec mon appareil photo pour pouvoir faire un reportage sur l'évènement quand le reste est arrivé et puis sur le pout d'où je filmais....un coup dans le visage, une image fragmentaire, comme un arrêt.

J'étais à terre, je ne comprenais pas , puis devant mes yeux quelle maudite bougie qui diffusait le gaz..... quelqu'un l'a prise et l'a lancée dans le torrent.

 

Quelqu'un m'a aidé à me réanimé et m'a accompagné au camping d'où un médecin m'a prodigué les premiers soins.

 

A l'hôpital, je continuais à penser aux personnes surprises restées en bas dans le présidio,

aux femmes, aux enfants, aux anciens qui comme moi, croyaient que dans un pays civil et démocratique,

on peut passer un dimanche au camping et participer à une fête des Alpini en congés

et pendant la soirée suivre la projection d'un film.

 

Film sur Borsellino et son escorte tuée par le mafia,

la même mafia qui se fait de l'argent sur les grandes infrastructures

avec tant de chantiers défendus par des policiers

 

Mais pourtant, il n'a pas été possible de le projeter,

je pense aux risques qu'on dû prendre tous ces braves valsusins

et je continue de penser que

 

ça aurait été un corps plus frêle

ça aurait été un ancien

ou u enfant

ou ça m'aurait rentré dans un oeil

je serait mort!!!

 

Évidemment, c'est ce que je cherche......

 

A ceux qui m'ont aidé à me réanimer, au médecin qui m'a soigné au camping, à Simonetta qui m'a transportée à un poste de secours, aux médecins et infirmier du PS de Suse qui ont formidable et à vous tous qui avez démontré une grande amitié et solidarité, je dis merci du coeur.

 

Et je me permets de rappeler à tous que nous ne sommes pas ceux qui partent battus. Nous devons continuer, continuer à résister. a sara düra!

 

Alessandro Lopi

 

 

 

lacrymo-24-07-0371_2027.JPG

 l'attaque

 

 

lacrymo-24-07-0395_2051.JPG

 

situation du camping après l'attaque

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Val de Suse
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 14:14

Malgré la fermeture du Galibier pour le tour de France, compliquant la logistique, les NOTAV de Savoie et du val de Suse se sont rencontrés pour afficher leur cause devant les média.

 

Quelques photos :

 

galibier-t-d-fr-2011-0019_1675.JPG

 la savoie "No Tav"

 

galibier-t-d-fr-2011-0030_1686.JPG

 

galibier-t-d-fr-2011-0046_1702.JPG

 en attendant les coureurs

 

galibier-t-d-fr-2011-0053_1709.JPG

 ambiance haute montagne!

 

galibier-t-d-fr-2011-0056_1712.JPG

Savoie et Piemont ensemble

 DSC01967ridotta

les coureurs arrivent!

 

a sara düra!

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Savoie
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 12:33

Le mouvement "no tav" déborde d'activité en cet été 2011.

Après avoir fait une marche à Gêne pour les 10 ans du G8, l'ascension du Roche melon (3500 m), plus haut sommet de la vallée de Suse et sommet mythique et participé au tour de france, nous nous sommes invités au palio de Suse où  nous avons défilé au coté des autres cortèges avec une oeuvre d'art "SUSA SCRIGNO D'EUROPA"dans toute la ville. 

Confectionnée de toute main, cette incroyable statue  à l'effigie de la maire de Suse, l'a caricature ouvrant  une boîte au trésors.

Dans cette boîte, on peut voir de l'amiante, des engins de chantiers, des immeubles et d'y lire : Suse, trésor d'europe

  palio-de-suse-0107_1763.JPG

. Profitons en pour faire une petite visite de Suse, ville  chargée de trésors historiques.

 

palio-de-suse-0114_1770.JPG 

 

 

 

 Pourrons nous aller plus vite à Suse avec un TGV et d'apprécier son patrimoine?

 

Les partisans du Lyon Turin ont promis à la ville de Suse d'avoir sa "gare internationale". Après Chambéry, St jean de maurienne et Bussoleno, voici la nouvelle gare de Suse d'où vont affluer les millions de touristes?

Le TGV  va donc devoir s'arrêter tous les 80 km environ à toutes ses gares? (rires)

Bien au contraire! aucun arrêt!

Si le Lyon Turin veut gagner de précieuses minutes pour son trajet, il ne s'arrêtera nul part, ni à Chambéry, ni à St jean, ni à Suse car il faut au moins 40 Km pour qu'un TGV accélère ou ralentisse ce qui nous ferait :

 

lyon - chambéry, 100 Km, il accélère puis ralenti immédiatement

chambéry - st jean, 100 Km, idem

St jean - Suse, 50 Km, il n'a pas le temps de s'arrêter

Suse - Turin, 50 Km, idem

 

Actuellement, nous savons que les TGV évitent de s'arrêter à de petites gares pour gagner du temps (même si il y a des usagers) , preuve en est l'arrêt à la gare de Culoz (Bugey) a été supprimé.

Si nous prenons une réalisation concrète, qui s'est réalisée récemment, la ligne des carpates (Paris - Genève), Les petites gares ont été supprimées ainsi que plusieurs arrêts dans les horaires. il y a eu une diminution des TER (transport en commun régional). par exemple de 6 aller retour bourg - oyonnax, il n'y en  reste qu'un.

Donc comprenez citoyens! le TGV tue les TER maintenant on le sait, c'est prouvé! 

 

Et comme le LYON -Turin, ce TGV de la ligne des Carpates, a coûté des milliards d'euro pour un gain de.....20 minutes entre Paris et Genève!

ESCROQUERIE!

 

Continuons la visite , car la ville de SUSE est belle, cela fait 20 ans que les communautés de montagnes investissent pour mettre en valeur tout ce patrimoine, de même qu'en Maurienne! et de palier la désindustrialisation des vallées en les amenant au tourisme...

 

 

palio-de-suse-0127_1783.JPG

 

 

 

voici la madonne del ponte

 

palio-de-suse-0137_1793.JPG

 

passant dans le vieux centre ville romain et moyenageux, devant la maison des Bartolomei (XIIe siècle), sous les arcades, devant la mairie pour finir près de la cathédrale (ancien monastère St Juste de style roman et gothique) et sous la porte romaine.

 "no tav"val susins et de savoie  arrêtèrent là leur défilé pendant que le palio se poursuivait dans les anciennes arènes romaines.

 

palio-de-suse-0149_1805.JPG

 

 

 le campanile de la cathédrale de Suse

palio-de-suse-0162_1818.JPG 

 

  ALORS QUEL INTERET DE REPLONGER SUSE ET LES VALLEES

 

 DANS 20 ANS DE CHANTIERS POUSSIEREUX APRES TANT

 

 D'EFFORTS ET D'INVESTISSEMENTS SUR LE PATRIMOINE

 

 ARCHITECTURAL ET NATUREL DE NOS PAYS?

 

ARRETONS LES PROJETS INUTILES, POLLUANT ET COUTEUX!

 

STOP AU GASPILLAGE DES FONDS COMMUNAUTAIRES!

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Manifestations
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 16:32

Une délégation institutionnelle

fait la visite au fortin

de la Madeleine

 

la délégation a constaté

que le chantier de la galerie de service de la Madeleine

n'a pas été ouvert.

 

 

le gouvernement doit retirer les troupes d'occupation et l'union européenne le financement au projet prioritaire TEN-TN. Lyon - Turin

 

 

  Ce matin, une délégation composée de Gianni Vattimo, parlementaire Européen délégué dans cette occasion par 5 autres euro députés, par le vice président, par un assesseur de la communauté de montagne du val susa et du val Sangone, par l'adjoint au maire de Gaglione, par un conseiller de la majorité de Chiomonte et par d'autres élus de la Vallée est entré dans "le fortin" de la Madeleine de Chiomonte et  y est resté pendant environ 1 heure 30. Une délégation "no tav" n'a pas été autorisée à faire la visite.

 

les journalistes de la Stampa, la Repubblica, il fatto quotidiano, Luna nuova, Sky Newsn'ont pas été admit par le questeur de Turin, responsable des opérations près du" fort de la Maddeleine" à Chiomonte.

 

Le mouvement "no tav"  met en évidence ce comportement qui porte atteint à la liberte de la presse et de l'information. La requête nominative des participants a été présenté par le député Gianni Vatimo selon les cas.

 

Rappelons aussi le coût d'environ 187 millions d'euro à l'année, le mouvement "no tav" a demandé l'immédiat retrait du dispositif de sécurité militaire qui fait la garde à un chantier inexistant, mettant en évidence le prochain envoie de troupe alpine qui vont de ce fait militariser la vallée.

 

Le mouvement "no tav" rappelle que ce fortin est posté à environ un demi kilomètre de l'air du future chantier de la galerie de service du tunnel de base de 57 Km de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon Turin ( projet prioritaire TEN-TN. 6)

 

Les activistes "no tav" présents à l'extérieur du fortin ont déclaré que quand un état utilise la force contre ses citoyens - qui s'opposent depuis 22 ans contre cette infrastructure inutile et dévastatrice - signifie la déconfiture de l'état parcequ'il a perdu la capacité de dialoguer et de créer le future ensemble avec ses citoyens.

 

Le déchaînement fortement contrasté des forces de l'ordre qui ont forcé les citoyens à l'aube du 27 juin à quitter la Madeleine où ils étaient sur un terrain concédé par la commune de Chiomonte, après leur avoir lancé des milliers de bombes lacrymogènes et provoquer la gigantesque manifestation du 3 juillet, ont imposé une visite institutionnelle commençant par vérifier si, comme affirmé des média, le chantier avait bien commencé, objectif gouvernementale conditionnant l'aide européenne.

 

Le résultat de l'inspection est claire : le chantier n'existe pas et n'existera jamais.

 

Le mouvement "no tav" invite les média à faire tout la lumière sur ce point et à éviter la locution "chantier". Les seules travaux sont pour une enceinte de type militaire et sur un terrain qui n'est pas destiné au futur chantier . Une carte sera bientôt disponible sur les sites "no tav".

 

Ce qui a découlé de la visite, avec un croquis fait à la main, c'est que non seulement"le chantier de la galerie de la Maddalena" n'est pas réalisé (comme l'affirme les "fans" de l'oeuvre du gouvernement) mais il a aussi examiné les caractéristiques de la caserne en terme techniques et il a évolué l'emploi quantitatif et qualitatif des appareils des différentes forces employées (gendarmes, police d'état, douane, police forestière).

 

Des évaluations de l'usage des édifices et des terrains réquisitionnés"manu militari", des routes d'accès ont été faites avec l'ingénieur Maurizio Bofalini de LTF sas  ont amené à constater à de graves inconvénients sur la viabilité de l'autoroute qui a dû sacrifier une voie, créant d'énormes bouchons surtout dans le retour des dimanches avec de graves conséquences sur l'activité touristique de la haute vallée de Suse.

 

Un article détaillé avec photo sera bientôt disponible sur les sites "no tav"

 

Il a été en outre annoncé que cela n'est rien d'autre que la première d'une série de visites techniques qui seront demandées régulièrement pour évaluer dans chaque instants, les activités qui surgissent dans ce lieu avec un intérêt particulier sur le site archéologique et l'activité agricole du lieu.

 

ni ici, ni ailleurs

 

texte original  

 

Una garanzia per il futuro
www.notav.info - www.notav.eu - www.notav-valsangone.eu
www.notavtorino.org
- www.ambientevalsusa.it - www.lavallecheresiste.blogspot.com

 

Comunicato Stampa 

dalla Valle che Resiste e Non Si Arrende, 14 luglio 2011  

una DELEGAZIONE

ISTITUZIONale FA VISITA AL “FORTINO” DE LA MADDALENA

LA DELEGAZIONE HA CONSTATATO CHE IL CANTIERE DELLA GALLERIA DI SERVIZIO DE LA MADDALENA NON E’ STATO APERTO

 

IL GOVERNO RITIRI LE TRUPPE DI OCCUPAZIONE E L’UNIONE EUROPEA IL FINANZIAMENTO AL PROGETTO PRIORITARIO TEN-T N. 6 LYON – TORINO 

 


Questa mattina una delegazione composta da Gianni Vattimo, Parlamentare Europeo delegato in questa occasione da altri cinque Eurodeputati, dal Vice Presidente e da un assessore della Comunità Montana Valle Susa e Sangone, dal Vice Sindaco di Giaglione, da una Consigliera di maggioranza di Chiomonte e da altri amministratori della Valle Susa è entrato nel “fortino” de La Maddalena di Chiomonte e vi è rimasto per circa 1,5 ore.

Non sono stati autorizzati a partecipare alla delegazione cittadini in rappresentanza del Movimento No TAV.

I giornalisti de La Stampa , La Repubblica , Il Fatto Quotidiano, Luna Nuova e Sky News non sono stati ammessi dal Questore di Torino, responsabile delle operazionipresso il “fortino” de La Maddalena di Chiomonte. Il Movimento No TAV stigmatizza questo comportamento lesivo della libertà di stampa e di informazione: la richiesta nominativa dei partecipanti era stata presentata dal deputato Gianni Vattimo secondo le regole del caso.

Ricordando anche il costo di circa 187 milioni di € all’anno - il Movimento No TAV ha richiesto l’immediato ritiro del dispositivo di sicurezza militare che fa la guardia ad un cantiere inesistente, stigmatizzando il prossimo invio di truppe alpine che formalizzerebbero ulteriormente la militarizzazione dei questo territorio.

Il Movimento No TAV rammenta che questo fortino è posto a circa mezzo chilometro dall’area del futuro cantiere della galleria di servizio al tunnel di base di 57 km della nuova linea ferroviaria Torino – Lione (Progetto prioritario TEN-T n. 6).

Gli attivisti No TAV presenti all’esterno del fortino hanno dichiarato che quando uno Stato usa la forza contro i suoi cittadini - che si oppongono da 22 anni contro quest’opera inutile e devastante - significa la sconfitta dello Stato perché ha perso la capacità di dialogare e di disegnare il futuro insieme ai suoi cittadini.

Lo sgombero forzato dei cittadini all’alba del 27 giugno che presidiavano La Maddalena da 45 giorni su un terreno regolarmente concesso dal comune di Chiomonte per il quale era stato pagato il plateatico e la gigantesca manifestazione del 3 luglio tra Exilles e Chiomonte fortemente contrastata dalle forse dell’ordine con il lancio di migliaia di lacrimogeni, hanno imposto una visita istituzionale innanzitutto per verificare se, come affermato dai media, è stato attivato il cantiere della galleria " La Maddalena " che era l’obiettivo governativo per evitare l’annunciata cancellazione del finanziamento europeo.

Il risultato dell’ispezione è stato chiaro: il cantiere non esiste, né è prossima la sua realizzazione.

Il Movimento No TAV invita i media a fare chiarezza su questo punto e ad evitare la locuzione “cantiere”. Gli unici lavori realizzati riguardano una recinzione di carattere, prettamente militare, di aree esterne ai terreni destinati al futuribile cantiere. Una mappa che dettaglia questo verità è disponibile sui siti No TAV.

La visita è stata articolata in quanto ha constatato - planimetrie alla mano - che non solo non è stato realizzato il “cantiere della galleria de La Maddalena ” (come affermato dai fansdell’opera e dal Governo) ma ha esaminato le caratteristiche della caserma in termini tecnici e operativi, ha valutato l’impegno quantitativo e qualitativo degli appartenenti alle varie forze impiegate (Carabinieri, Polizia di Stato Guardia di Finanza, Forestale).

Sono state inoltre fatte con l’ing. Maurizio Bufalini di LTF sas accurate valutazioni circa l’uso degli edifici e dei terreni requisiti manu militari, delle strade di acceso e dei gravi inconvenienti alla viabilità dell’autostrada che ha sacrificato per molti chilometri una delle due corsie creando enormi code soprattutto nei rientri domenicali con grave danno al turismo dell’alta Valle Susa.

Una relazione dettagliata con fotografie e video sarà presto pubblicata nei siti No TAV.

E stato inoltre annunciato che questa non è altro che la prima di una serie di visite tecniche che saranno richieste regolarmente per valutare in ogni momento le attività che si svolgono in quel luogo con particolare riguardo al sito archeologico e alle attività agricole di questo territorio.

 

“né qui né altrove”

Repost 0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:45

Pacifique intervention des opposants au Lyon Turin hier après midi, à l'arrivée du tour de France à Pinerolo titrait la "Stampa"  dans l'édition du 21 juillet 2011. Ce journal qui n'est pas habituellement un journal "no tav" a souligné l'animation "bon enfant" qu'ont proposé les "no tav", (anti Lyon Turin) à l'arrivée du tour de France.

 

lien vers la "Stampa" avec photos

 

Leurs drapeaux étaient tellement visibles que cela a été une animation pour les spectateurs, y compris pour les spectateurs étrangers qui se demandaient qui était le coureur "no tav" qu'on soutenait avec tant de ferveur.

 

Non seulement, les "no tav" ont fait taire les mauvaises langues qui disaient qu'ils allaient gâcher le tour de france en bloquant l'étape ; car ils n'ont rien bloqué, mais en plus ils ont ajouté une animation et un beau spectacle de plus dans cette évenement très populaire qu'est le tour de france.

 

lien la républica, voir photo 5 et 6

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Mêmes combats
commenter cet article

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche