Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 07:11

La Coordination Ain-Dauphiné-Savoie est un collectif de lutte contre le Lyon Turin basé sur le Dauphiné nord. C'est historiquement le plus ancien collectif de lutte contre le projet de nouvelle ligne ferroviaire Lyon Turin. Dernièrement, ils sont à l'origine d'un plan B qui est une alternative au Lyon Turin. Ce plan B reprend les arguments de l'ingénieur Martin (lien) et celui du concepteur de R schift R, Margery (lien). Ils ont fait une réunion d'information le 6 mai à la motte servolex (lien). Voici leur dernier communiqué de presse :

 

 

COMUNICATI STAMPA del Coordinamento Ain- Dauphiné- Savoia contro i progetti ferroviari transalpini
Enquête d’utilité publique Projet Lyon Turin fret et voyageurs 14 janvier 2012
Attendu que l’expertise indépendante, demandée par la Région Rhône Alpes, réalisée en septembre 1997 par le cabinet Reverdy avait instamment insisté sur le fait que, si le projet, pour lequel les experts avaient émis de nombreuses réserves, se réalisait malgré tout, il était indispensable que soit réalisé en priorité le tunnel de base.
Attendu que, le Grenelle de l’Environnement, voulu par le gouvernement, a décidé par décret, publié le 3 août 2009, qu’un projet alternatif, répondant aux mêmes exigences que le projet officiel, à des couts inférieurs, devait remplacer le projet officiel,
Vu que l’étude environnementale réalisée par l’autorité environnementale du conseil général du 7 décembre 2011 s’est montré très critique sur les conséquences environnementales graves qu’aurait le projet proposé par RFF,
Prenant acte que le double projet alternatif, fret et voyageur, proposé par Michel Martin, ingénieur, basé sur la transformation de la ligne historique, outre le fait qu’il serait générateurs d’emplois locaux, étalés sur une longue période, sans empêcher la continuité du trafic, permettrait de supprimer toutes les nuisances des lignes actuelles, ainsi qu’une meilleure desserte régionale et nationale entre la France et l’Italie.
Considérant que le projet actuel, estimé à 25 milliards d’euros, n’a pas à ce jour trouvé son financement, et que la situation d’endettement des états italiens et français rend difficilement acceptable un financement du type PPP, risquant d’handicaper encore plus l’état des finances de la SNCF, qui est aujourd’hui contrainte de fermer des lignes LGV non rentables,
Constatant qu’en Italie, devant une opposition massive et argumentée qui ne faiblit pas, le chantier, toujours occupé par l’armée, ne peut commencer.
Nous sommes défavorables au tunnel mixte sous l’Epine, qui provoquerait l’arrivée massive de fret international au cœur de Chambéry, et nous prônons à terme le percement d’un éventuel tunnel sous Chartreuse, prolongement d’un projet alternatif « voyageurs », consistant en une transformation de l’existant, à venir.
Coordination Ain Dauphiné Savoie face aux projets ferroviaires transalpins
Olivier Cabanel, co-président.
Tel 04 76 32 59 00-06 09 85 87 39

 

Repost 0
Published by notav-savoie - dans Opposition Maurienne
commenter cet article

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche