Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:40

galibier-t-d-fr-2011 0019 1675Le dernier rapport de la cour des comptes va dans le même sens que les rapports précédents issus de la cour des comptes ou des différents audits qui se sont succédés. (lien).et (lien : rapport autorité environnementale)

 

Ce rapport confirme que nos arguments sur la baisse du trafic et une alternative qui passe par l'existant doivent être pris en compte.

 

Le rapport pointe du doigt le doublement des coûts du Lyon Turin qui passe de 12 milliards d'euro à plus de 26 milliards d'euro pour la partie Française.

 

Il dit que les prévisions de trafics énoncés par LTF ne se sont pas réalisé et qu'il n'y a pas d'augmentation de trafic.(lien)

 

L'alternative à la construction d'une nouvelle ligne serait d'utiliser la ligne historique Ambérieu-Modane qui vient d'être remise aux norme ERTMS et au Gabarit B1 (environ 300 millions d'euro ont été investit sur cette ligne). Il est possible de faire un ferroutage à partir de Leyment (près d'Ambérieu en Bugey) jusqu'à Orbassano (près de Turin). Cela pourrait permettre de réduire le trafic dans les tunnels routiers du Fréjus et du Mont Blanc.

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/11/07/04/blank/02/02.html

 

La capacité de cette ligne est de 17,5 millions de tonnes/an :

"La ligne Lyon-Turin aura une capacité de 40 millions de tonnes de fret ferroviaire (contre 17,5 Mt pour la ligne actuelle)" : source, le point et source : cour des comptes 1 aout 2012, page 2.

 

La capacité de cette ligne est estimée entre 17,5 et 19,5 millions de tonnes par les opposants sur 260 jours de roulage par an. Ce qui ramène à une capacité d'environ 30 millions de tonnes/ an avec 360 jours de roulage par an.

La cour des comptes a baissé la capacité de 2,5 millions de tonnes,sillons qui seront réservés au TER.

 

Actuellement, le point noir du Lyon Turin n'est pas le franchissement des Alpes, mais celui de la traversée des villes de Chambéry, Aix les bains et le lac du Bourget.

 

L'investissement devrait être mis dans l'insertion paysagère et dans la réduction des nuisances sonores de la ligne historique (je pense particulièrement à St Rambert en Bugey, mais aussi à la Maurienne). Ces travaux ne sont pas fait car ils sont bloqués par la promesse d'un Lyon Turin ferroviaire.

 

Les autres investissements doivent être fait sur la ligne Lyon-Grenoble, ainsi que sur le doublement de la ligne st André le Gaz/Chambéry, surtout pour faciliter et améliorer les liaisons TET et TER.

 

Et ne pas oublier la partie sud : l'électrification de la ligne Grenoble/Montmélian et le doublement de la ligne Valence/Grenoble.

 

Le point noir de Chambéry peut être résolu en divisant le chargement du fret entre Valence pour les marchandises venant du Sud ou d'Espagne, De Lyon pour cette ville et Ambérieu pour les marchandises venant du nord.

 

http://www.ccomptes.fr/fr/Actualites/A-la-une/Le-projet-de-liaison-ferroviaire-Lyon-Turin

 

 8-decembre 0120 4736

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by no Tav savoie-Bugey - dans Arguments
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog no Tav Savoie
  •  Blog  no Tav  Savoie
  • : Blog du collectif de la lutte contre les grands projets inutiles dont le Lyon Turin
  • Contact

Recherche